Lundi 10 décembre 2018

Une « liste noire » de collectionneurs au coeur d’un procès à New York

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 26 avril 2010 - 291 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [26.04.10] – Une « liste noire » de collectionneurs et marchands d’art établie par l’artiste sud-africaine Marlene Dumas a été révélée dans le cadre d’un procès en confidentialité opposant un collectionneur d’art californien et un marchand d’art new-yorkais.

Appelé à témoigner dans le cadre d’un procès auprès de la cour fédérale de Manhattan, le marchand d’art Jack Tilton qui représentait autrefois l’artiste d’origine sud-africaine Marlene Dumas a révélé l’existence d’une « liste noire » établie par l’artiste, de collectionneurs et marchands interdits d’achat car suspectés d’être des spéculateurs. C’est ce que révèle sur son site Art & Auction Magazine.

Le litige oppose le promoteur immobilier et collectionneur d’art californien installé à Miami, Craig Robins, et le marchand d’art new-yorkais, David Zwirner. Le 29 mars 2010, Robins poursuit Zwirner pour une prétendue violation de confidentialité et pour interdire à Zwirner de vendre trois œuvres de Dumas exposées dans sa galerie.

En 2004, Robins vend une œuvre de Marlene Dumas intitulée « Reinhardt Daughter » à Zwirner et souhaite que la transaction demeure confidentielle car s’il était révélé que Robins avait revendu l’œuvre de Dumas, celui-ci pourrait figurer sur la « black list » des collectionneurs spéculateurs de l’artiste et ne pourrait plus acquérir ses œuvres. Or, Zwirner, qui entre-temps est devenu le représentant de l’artiste, divulgua l’information. Depuis, Marlene Dumas a interdit à Robins d’acquérir ses œuvres à l’avenir, même si celui-ci reste un des ses principaux collectionneurs.

C’est dans le cadre de ce procès que Tilton, représentant de Marlene Dumas depuis les années 1980 a été cité à comparaître. Tilton a expliqué la manière dont la liste ou plus exactement les listes ont été élaborées.

Marlene Dumas a jusqu’à présent refusé de se prononcer sur l’affaire qui se poursuit auprès de la cour fédérale de Manhattan.

Légende photo

Marlene Dumas - "Jule-die Vrou" - 125 x 105cm - 1985 © The Saatchi Gallery

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque