Vendredi 3 décembre 2021

Une aquarelle volée en 1986 a été restituée au Musée des arts décoratifs de Strasbourg

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 mars 2015 - 198 mots

STRASBOURG (ALSACE) [13.03.15] – Identifiée grâce à la marque de propriété des Musées de Strasbourg, l’œuvre volée a été rendue par l’intermédiaire de Sotheby’s.

L’aquarelle de Louis de Carmontelle (1717-1806), portraitiste réputé, représente le prince évêque de Strasbourg, le cardinal François-Armand-Auguste de Rohan Soubise-Ventadour (1717-1756). Exposée dans une salle du palais Rohan, elle avait été volée à l’été 1986, sans espoir d’être un jour retrouvée.

Elle réapparait seulement en 2013 lorsque son propriétaire, sans connaître l’origine de l’œuvre, la confie à l’antenne new-yorkaise de Sotheby’s pour une prochaine vente aux enchères d’art ancien. Le portrait a pu être identifié par les experts grâce à la présence d’une marque de propriété des Musées de Strasbourg au dos de la feuille. Le détenteur a alors accepté de restituer l’aquarelle à son légitime propriétaire.

Le président de Sotheby’s France, Guillaume Cerutti, est ainsi venu rendre l’aquarelle lundi au Palais Rohan, en présence d’Alain Fontanel, premier adjoint au maire, et Joëlle Pijaudier-Cabot, directrice des Musées de Strasbourg.

L’aquarelle, estimée 25 000-30 000 euros, est exposée pour quelques jours dans une salle du Palais Rohan, avant de faire l’objet d’un léger nettoyage et d’un nouvel encadrement, puis de rejoindre le cabinet des estampes.

Légende photo

Une aquarelle du cardinal de Rohan peinte par Louis de Carmontelle datant de la fin du XVIIIe siècle

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque