Un tableau de Rembrandt interdit de sortir du Royaume-Uni

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 21 octobre 2015 - 437 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [21.10.15] – Le ministre de la Culture britannique a empêché la sortie du territoire du Portrait de Catrina, une des œuvres de Rembrandt les plus connues du Royaume-Uni, vendue à un acheteur étranger. Le pays a jusqu’au 15 octobre 2016 pour réunir les fonds nécessaires pour le racheter.

Le gouvernement britannique a pris des mesures pour empêcher un chef-d'œuvre de Rembrandt de quitter le Royaume-Uni. Le ministre britannique de la Culture, Ed Vaizey, a déclaré qu'il espérait que cette mesure temporaire empêcherait « un aperçu fascinant de l'histoire », présent sur le territoire depuis 250 ans, de partir à l'étranger.

Ce Portrait de Catrina, datant de 1657 est considéré comme « l'un des plus grands tableaux de maîtres anciens dans le pays et l'un des plus beaux portraits jamais réalisés par Rembrandt », d’après l'ancien directeur du musée Ashmolean d'Oxford Christopher Brown, cité dans The Guardian. « Ce tableau de Rembrandt […] nous aide à mieux comprendre comment la société et l'art ont évolué au cours des siècles », a souligné Ed Vaizey. « Il est important que les peintures, surtout une aussi célèbre que celle-ci, soient disponibles pour nos étudiants ».

Le sujet du portrait, Catrina Hooghsaet, était une riche chrétienne d’Amsterdam, mariée mais séparée de son mari, démontrant ainsi une force de caractère et une indépendance rare à cette époque. Le Portrait de Caterina a été exposé publiquement une grande partie de son temps passé au Royaume-Uni, principalement au Penrhyn Castle, propriété du National Trust, pour lequel il a été acheté en 1860, mais également prêté au Musée National du Pays de Galles de Cardiff, ainsi qu’à l'Ashmolean Museum d’Oxford. Mais ce tableau reste une propriété privée, et une vente a déjà été arrangée. Il quittera la Grand Bretagne à moins qu’un nouvel acheteur puisse égaler le prix demandé, 35 millions de livres (48 millions d’euros).

Ed Vaizey a pris la décision d’empêcher l'exportation de l’œuvre après une demande du Comité consultatif sur l'exportation des œuvres d'art et d'objets d'intérêt culturel (RCEWA), administré par le Conseil des arts d'Angleterre. Un membre du comité, Aidan Weston-Lewis, a déclaré: « Son départ à l'étranger serait particulièrement regrettable compte tenu de sa longue présence au Royaume-Uni, notamment au Pays de Galles, qui ne détient publiquement aucun tableau de Rembrandt ».

La décision sur le certificat d'exportation est reportée au 15 février 2016, avec une prolongation possible au 15 octobre 2016 si une « intention sérieuse » de lever des fonds afin d’acheter le tableau de 35 millions de livres devenait claire. Le gouvernement a annoncé qu’il examinerait les offres d’organismes publics en dessous du prix recommandé.

Légende photo

Rembrandt, Portrait of Catrina Hooghsaet (1607-1685), huile sur toile, 1657, Penrhyn Castle, Wales

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque