Dimanche 12 juillet 2020

Un record bien surprenant pour une photographie vendue 6,5 millions de dollars

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 12 décembre 2014 - 303 mots

LAS VEGAS (ETATS-UNIS) [12.12.14] – Phantom du photographe australien Peter Lik a dépassé le record de vente pour une photographie détenue jusqu’ici par Andreas Gursky. Un acheteur privé a déboursé 6,5 millions de dollars pour acquérir cette prise de vue en noir et blanc d’un canyon américain. La qualité artistique de la photographie est remise en question par des journalistes et des internautes.

La photographie la plus chère de l’histoire est désormais signée Peter Lik, un photographe australien, rapporte The Guardian. Vendue 6,5 millions de dollars à un acheteur privé, l’œuvre intitulée Phantom est une photographie en noir et blanc capturant l’Antelope Canyon, dans l’Arizona. On y voit entre les roches un rayon de lumière qui frappe le sol couvert de sable. La poussière montante éclairée par cette colonne de lumière évoque une apparition fantomatique. Le collectionneur, visiblement épris de l’œuvre de Peter Lik, a également acheté deux autres photographies de Peter Lik, Illusion, pour 2,4 millions de dollars et Eternal Moods pour 1,1 million de dollars.

L'Australien détrône ainsi le photographe allemand Andreas Gursky, qui détenait le record avec Rhein II, vendue 4,3 millions de dollars en 2011. Peter Lik ne jouissait jusqu’ici pas réellement d’une grande renommée dans le monde de l’art. Né en 1959 à Melbourne, il photographie une nature idyllique, les grands espaces, des arbres ou des chutes d’eau, occasionnellement pour des calendriers et des cartes postales.

Ce record a suscité de nombreuses surprises et réactions, comme celle du critique Jonathan Jones dans le Guardian qui qualifie la photographie de « poster chic que l’on pourrait trouver encadré dans un hôtel prétentieux ». Sur Twitter également, on peut lire de nombreux commentaires dépréciant la photographie et le travail de Peter Lik.

Dernier mystère qui jette un doute sur la transaction, on ne sait pas comment elle a été réalisée.

Légende photo

Peter Lik, Phantom

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque