Un nouveau départ pour le musée de Montmartre

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 29 juin 2011 - 332 mots

PARIS

PARIS [29.06.11] – Un projet de rénovation pour le musée de Montmartre vient d’être officiellement présenté par la société Kléber Rossillon. Ce nouveau gestionnaire privé voudrait sortir le musée Montmartre de ses difficultés d’ici 2014.

Le 27 juin 2011, un plan de relance a été présenté pour le musée de Montmartre par la société Kléber Rossillon. Le manoir de Rosimond, qui renferme une importante collection de témoignages historiques et artistiques sur le célèbre village de la butte Montmartre, semble donc enfin sorti des difficultés financières qui avaient failli conduire à sa perdition.

La société Kléber Rossillon a été choisie par la ville de Paris à l’issue d’un appel à projets lancé en 2010 pour la rénovation et la restauration des bâtiments du musée de Montmartre ainsi que pour l’aménagement d’une nouvelle muséographie et d’équipements culturels. La mission de la société Kléber Rossillon sera donc double : entretenir le patrimoine du musée et développer ses activités. Et, en contrepartie, le musée de Montmartre pourra éviter la dispersion de ses collections.

La société Kléber Rossillon a accepté d’investir 12 millions d’euros dans ce projet et de signer avec la ville un bail emphytéotique de 53 ans, qui fait d’elle l’opérateur des lieux. Cette société privée, qui a déjà restauré le château de Castelnaud et les jardins de Marqueyssac en Dordogne, a des objectifs précis. Les bâtiments du XVIIe et XVIIIe siècle donnant sur la rue Cortot ainsi que l’atelier où travaillèrent Emile Bernard et Suzanne Valadon seront restaurés. Les collections permanentes pourront ainsi être présentées dans un espace deux fois plus important. Des objets pourront aussi être sortis des réserves. Les jardins seront également réaménagés, d’après les toiles peintes par Renoir à Montmartre, afin de restituer l’ambiance de l’époque. Enfin, le musée proposera une programmation d’expositions temporaires.

Le site devrait être réhabilité en 2014 et exploité en partenariat avec la plus ancienne association du quartier, la Société du Vieux Montmartre. 200 000 visiteurs seront attendus chaque année, soit une fréquentation espérée multipliée par cinq.

Légende image

Dans le jardin, le salon de thé directement inspiré du « Bal du Moulin de la Galette » ©www.dixhuitinfo.com

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque