Un crucifix italien du XII° siècle volé, retrouvé à Paris

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 3 juin 2008

PARIS [03-06-08]- Un crucifix en ivoire, volé en 1983 dans la cathédrale Saint-Sabin de Canosa, dans la région des Pouilles, en Italie, a été retrouvé à Paris.

Mercredi 28 mai, une femme a été arrêtée quai Voltaire à Paris, en possession d’un crucifix en ivoire, datant du XII° siècle. La femme, quadragénaire, avait proposé en avril la sculpture à un antiquaire parisien soupçonneux. L’objet, de facture italienne, avait été présenté sommairement emballé dans un sac plastique, pour 200 à 300 000 euros, alors que l’antiquaire l’estimait à plus de 3 millions.

Il avait donc contacté l’office central de lutte contre le trafic de biens culturels (OCBC), qui s’était mis en relation avec leurs homologues italiens, le Comando Carabinieri Tutela Patrimonio Culturale. Le crucifix, qui était référencé dans la base de données italienne, avait été volé dans la nuit du 9 au 10 novembre 1983, dans une des plus anciennes églises italiennes, la cathédrale Saint-Sabin de Canosa, dans les Pouilles. C’est un trésor liturgique.

Le crucifix, sorti illégalement d’Italie, avait été confié à cette femme, pour en obtenir l’expertise et la vente, par un collectionneur italien, résidant à Bologne. L’homme a été placé en garde-à-vue en Italie. (source : ANSA)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque