Lundi 10 décembre 2018

Un artiste représente le virus H1N1 en sculpture de verre

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 22 septembre 2009 - 211 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [22.09.09] – Un artiste a réalisé une sculpture en verre du virus H1N1. Elle sera exposée à Londres jusqu’au 18 octobre et partira ensuite au Japon.

Le virus du H1N1 est beau. C’est en tout cas le point de vue de l’artiste Luke Jerram, qui a réalisé une sculpture en verre soufflé du virus tant redouté.
Jerram a déjà créé des sculptures de différents virus, tels les virus de la grippe aviaire (H5N1), du sida, du E. coli (colibacille) ou encore de la variole. La série s’intitule « Glass Microbiology ».

« Cette sculpture a été créée pour éclairer les problèmes soulevés par le virus de la grippe H1N1 ; la pandémie globale et l’imagerie du virus présentée au public par les médias » déclare l’artiste sur son site internet.

L’œuvre a été acquise pour 5 600 euros par la Wellcome Collection de Londres, une galerie qui expose des œuvres d’art ayant trait aux découvertes médicales et scientifiques. La sculpture y sera montrée jusqu’au 18 octobre 2009. Elle sera ensuite prêtée au musée Mori de Tokyo, dans le cadre de l’exposition « Medicine and Art: Imagining a Future for Life and Love » aux cotés d’œuvres de Damien Hirst et de Léonard de Vinci dès le 28 novembre prochain.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque