Mardi 22 septembre 2020

Sotheby’s et Christie’s récoltent 30 millions d’euros dans les ventes du soir d’art contemporain parisiennes

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 10 juin 2016 - 488 mots

PARIS [10.06.16] – La vente d’art contemporain du soir de Sotheby’s à Paris a récolté 19,9 millions d’euros le 7 juin tandis que celle de Christie’s a rapporté 10,5 millions d’euros dans la soirée du 8 juin. Christie’s dispersait en outre la collection généraliste Zeineb et Jean-Pierre Marcie-Rivière qui a totalisé 32,5 M€.

Les ventes du soir d’art contemporain qui se sont déroulées à Paris chez Sotheby’s et Christie’s les 7 et 8 juin 2016 affichent de bon taux de ventes et récoltent à elles deux 30 millions d’euros, un résultat toutefois en baisse par rapport à l’an passé.

Sotheby’s s’impose dans les ventes du soir classiques


Cette année Sotheby’s mettait en vente 44 lots et a récolté 19,9 millions d’euros*, un résultat en baisse de 17,44 % par rapport à la vente d’art contemporain du soir du 2 juin 2015 (33 lots), qui avait rapporté 24,1 millions d’euros.

Une toile de Jean-Michel Basquiat, Untitled (1986) conservée dans la même collection depuis 1990 arrive en tête des lots en étant adjugée 2,7 millions d’euros (est. 1 M-1,5 M€). Une œuvre réalisée par l’artiste japonais Kazuo Shiraga en 1994, Uchoten (littéralement Ecstasy), arrive en deuxième position en étant vendue 2,1 millions d’euros, dans la fourchette de son estimation. L’anthropométrie réalisée avec le bleu outremer d’Yves Klein, Sans titre (ANT 135), a été adjugée 1,5 million d’euros, également dans la fourchette de son estimation (1,1 M – 1,5 M €).

La côte de Pierre Soulages se confirme par ailleurs avec une autre adjudication millionnaire : Peinture 146 x 97 cm, 1949, provenant de la collection de Guy Marester, a dépassé son estimation haute pour être vendue 1,1 million d’euros.

Christie’s tire profit de la collection Marcie-Rivière

Le 8 juin 2016, la vente du soir d’art d’après guerre et d’art contemporain de Christie’s rapportait de son côté 10,5 millions d’euros, un résultat en baisse de 41,01 % par rapport à l’année dernière. Le 3 juin 2015, la vente du soir avait en effet rapporté 17,8 millions d’euros (avec 38 lots, dont 95% vendus). 28 des 33 lots proposés ont trouvé preneurs : Rue Montmartre (La Paltoque), une toile réalisée par Jean Dubuffet en 1962, est la seule œuvre à avoir dépassé l’enchère millionnaire en étant adjugée 1,4 million d’euros. Deux œuvres d’Alexander Calder suivent dans le top 3 : le stabile Antenna (circa 1968), acheté 1 million d’euros et le mobile suspendu Ten Black (1967), acquis pour 937 500 euros.

Christie’s dispersait également la collection Zeineb et Jean-Pierre Marcie-Rivière qui a totalisé 32,5 millions d’euros les 8 et 9 juin. Un ensemble très généraliste, composé d’objets archéologiques, de mobiliers XVIIIe et de quelques tableaux. La provenance a payé puisque 100 % des 331 lots proposés ont été vendus, avec en tête une toile de Francis Bacon, Man in Blue VII (1954), adjugée 6 millions d’euros.

Note

(*) Les résultats de vente sont indiqués frais compris, tandis que les estimations sont hors frais.

Légende photo

Jean-Michel Basquiat, Untitled, 1986, acrylique sur toile, 150 x 120 cm - Estimation 1 M€ / 1,5 M€ - Vendu 2 667 000 € (frais compris) - Sotheby's Paris - Ventes du 7 et 8 juin 2016 © Sotheby's / Art digital studio

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque