Mercredi 21 février 2018

« Situation normale » pour le Musée du quai Branly

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 2 juin 2016

PARIS [02.06.16] – Le Quai Branly est doté d’un plan de prévention des risques d’inondation qui prévoit la mise en place de 22 procédures en cas de crue. Pour l’heure, une surveillance quotidienne est assurée mais aucune mesure d’évacuation n’a été décidée.

Dès la conception du Musée du Quai Branly, inauguré en 2006, les risques liés aux inondations de la Seine ont été pris en compte. L’ensemble des ouvrages du musée a été réalisé pour être à l’abri d’une crue d’un niveau exceptionnel. Les éléments architecturaux, comme les piliers sur lesquels reposent la structure de l’édifice ou les batardeaux ancrés aux différentes entrées du jardin, ne sont que la partie visible de ce travail d’étanchéisation et de fondations.

« La situation est pour le moment normale mais une surveillance quotidienne a été mise en place » a indiqué le musée au Journal des Arts. Les réserves et les magasins de la médiathèque font l’objet de contrôles suivis, de même que sont surveillés le niveau des fosses des eaux d’exhaure et des eaux pluviales (relativement bas) a précisé le musée. « La fonctionnalité de l’ensemble des pompes de relevage a par ailleurs été vérifiée et établie ».

Le musée a également confirmé ne pas avoir déployé de mesures d’évacuation des collections (procédure n°20). En effet, le « plan d’évacuation des œuvres est lancé dès lors qu’une prévision de dépassement de hauteur d’eau de 7,30 m est faite à l’échelle du pont d’Austerlitz », même si l’établissement se réserve la possibilité de le déclencher à un niveau inférieur ; « Or, à l’heure actuelle, la valeur mesurée est seulement de 5m, et la prévision pour le pic de la crue, qui devrait être atteint demain dans la journée, est de 5,60 m » explique le musée en faisant référence au site gouvernemental Vigicrues.

Le plan de prévention des risques d’inondation (PPRI) du Musée du Quai Branly en cas de crue prévoit 22 procédures applicables chronologiquement. De la procédure générale de surveillance, à la procédure d’évacuation du personnel, plus de 200 actions techniques (réseaux informatiques, ventilation, électricité) et de sécurité des personnes et des biens peuvent être mises en place.

Le PPRI « par submersion directe » du Musée du quai Branly prend comme référence la crue de 1910, qui a atteint 8,62 mètres sur l'échelle hydrométrique du pont d'Austerlitz à Paris. Il prend même davantage de précaution car le bâtiment du musée est protégé contre les risques de submersion pour un niveau de crue s’élevant à 8,92 mètres.

Outre les inondations par submersion directe liée à la crue, d’autres aléas, par « submersion indirecte », comme la remontée de la nappe d’accompagnement du fleuve, le débordement par la voie RER C et ou le refoulement des réseaux d’assainissement, sont également pris en compte dans le PPRI.

Légende photo

Le musée du quai Branly © Photo etcname - 2008 - Licence CC BY 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque