Samedi 24 février 2018

Poser nu pour Greenpeace et le photographe Spencer Tunick pour alerter sur les changements climatiques

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 septembre 2009

PARIS [07.09.09] – Pour incarner « la vulnérabilité de l’homme face aux changements climatiques », Greenpeace appelle les volontaires à poser nu sous l’objectif du photographe Spencer Tunick.

Le 3 et 4 octobre 2009, Greenpeace et Spencer Tunick s’installent dans un vignoble du sud de la Bourgogne pour une séance photo un peu particulière. Greenpeace cherche pour cela quelques centaines de participants prêts à poser déshabillés dans la campagne bourguignonne.

Selon l’organisation, les vignes et les terroirs français « souffrent déjà de l’impact des changements climatiques » et la photographie est un moyen de médiatiser le réchauffement planétaire.

Spencer Tunick est célèbre pour ses clichés mettant en scène des foules dénudées à travers le monde. Il a déjà collaboré avec Greenpeace sur un projet similaire en 2007, où 600 personnes se sont retrouvées devant le glacier d’Aletsch en Suisse pour prendre la pose.

Chaque participant recevra une édition photographique à tirage limité de l'installation et l’inscription se fait sur Internet.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque