Vendredi 27 novembre 2020

Polémique autour de l’église démontée par Francesco Vezzoli à Montegiordano en Italie

Par Amélie Du Fretay · lejournaldesarts.fr

Le 5 novembre 2013 - 452 mots

MONTEGIORDANO (ITALIE) [05.11.13] – L’artiste italien a procédé au démontage pierre par pierre de l’église de Montegiordano, aux confins de la Calabre, dans l’intention de la reconstruire au MoMA PS1. Cette opération suscite l’agacement des autorités italiennes qui tentent de bloquer le projet.

L’église de Montegiordano, petit village de l’extrême sud de l’Italie, construite à la fin du XIXe siècle et désacralisée, a été démontée minutieusement par l’artiste italien Francesco Vezzoli pour être acheminée à New York et reconstruite dans une cour du MoMA PS1. Anciennement P.S.1 Contemporary Art Center, c’est l’un des plus anciens et importants musées consacrés à l’art contemporain aux Etats-Unis. Fondé en 1976 dans les anciens locaux d’une école primaire américaine, il est rattaché depuis l’an 2000 au Museum of Modern Art.

Les autorités italiennes en charge du Patrimoine, voyant d’un mauvais œil cette opération, ont tenté, selon l’agence de presse italienne ANSA, de bloquer le départ des pièces pour les Etats-Unis. 11 containers en attente de chargement ont été mis sous séquestre dans le port de Gioia Tauro par des carabiniers avec l’aide de militaires et de l’office des douanes, de même que les vestiges restés sur place à Montegiordano, suite à une requête du Procureur de la République de Palmi. Il est reproché à l’artiste de procéder à une tentative d’exportation illégale de biens culturels.

Francesco Vezzoli avait précisé au Corriere della Sera que tous ses papiers étaient en règle, l’église ne faisant plus partie des biens culturels protégés et ne dépendant plus de l’autorité de l’Eglise puisque désacralisée. Il l’aurait achetée après l’avoir découverte sur Internet en pensant y projeter ses œuvres vidéo. Il s’étonne également de la réaction de la région de Cosenza. Selon lui, l’église, entourée de friches à Montegiordano, ne peut être que valorisée en étant exposée au MoMA PS1.

Ce déménagement entre dans le cadre de son projet « Trinité » basé sur les liens entre « Art, religion et glamour », monté en collaboration avec le MoMA, le MOCA de Los Angeles et le MAXXI de Rome. Il s’agit de la première rétrospective internationale de l’artiste. L’exposition doit présenter des œuvres de Francesco Vezzoli produites en 50 ans de carrière mettant en lumière les thèmes récurrents dans son travail. Pour l’artiste italien, l’art est une nouvelle religion, tout comme le glamour hollywoodien. A Rome, il a reconstruit une galerie de stuc et de velours rouge évoquant l’univers muséal du XIXe siècle, tandis qu’à Los Angeles, il va monter un « cinéma de province des années 50 » traduisant sa fascination pour le cinéma classique européen et pour le star système hollywoodien. Quant à la petite église de Montegiordano, il est prévu qu’elle soit transférée par la suite à Long Island.

EN savoir plus

MoMA PS1

Légende Photo :
MoMa PS1 a été fondé en 1971 par Alanna Heiss - © Photo jarito - 2008 - Licence CC BY-SA 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque