Lundi 17 décembre 2018

PHOTOQUAI 2013, la figure humaine, fil conducteur de la quatrième édition de la prochaine Biennale du musée du Quai Branly

Par Christine Coste · lejournaldesarts.fr

Le 24 avril 2013 - 536 mots

PARIS [24.04.13] - PHOTOQUAI 2013 offre tous les ingrédients d’une édition placée sous une autre dynamique que celles qui l’ont précédées, bien que le principe d’origine, découvrir des travaux de photographes contemporains qui n’ont jamais exposé en Europe, demeure la raison d’être de la biennale initiée par le musée du Quai Branly en 2007. Elle aura lieu du 17 septembre au 17 novembre 2013.

Après le fondateur de la Revue Noire Jean-Loup Pivin (2007), la galeriste iranienne Anahita Ghabaian Etehadieh (2009), la photographe Françoise Huguier (2011), c’est le Barcelonais Franck Kalero, qui assure la direction artistique de cette quatrième édition.

Cet ancien diplômé en photographie documentaire de l’International Center of Photography (ICP) de New York est d’abord un acteur très actif dans la scène photographique internationale notamment pan-asiatique et sud-américaine. Que ce soit en tant que fondateur et directeur de magazines (il est notamment co-créateur et responsable du magazine basé en Inde « Punctum », spécialisé dans la photographie pan-asiatique) ou en tant que directeur artistique de rencontres ou festivals photographiques à Barcelone (OjodePez Photo Meeting), à Bilbao (GetxoPhoto.com) ou Sao Paulo et Rio de Janeiro (NOVA), Sao Paulo où il vit actuellement.

Outre d’être le plus jeune directeur artistique de PHOTOQUAI depuis sa création, il a moins de quarante ans, Franck Kalero a constitué un réseau totalement renouvelé de commissaires chargés de prospecter des auteurs méconnus non occidentaux. À une exception près : celle de la photographe néo-zélandaise Anne Noble déjà commissaire pour l’Océanie en 2009 et commissaire relais en 2011 pour la Nouvelle Zélande.

Pour la première fois en effet aucune figure française dans les commissaires associés de PHOTOQUAI 2013, mais un panel de profils et parcours aussi différents que celui du Sud Africain John Fleetwood, directeur du Market Photo Workshop pour l’Afrique du Sud ou de celui de Lisa Faktor, productrice multimédia et photographe, cofondatrice en 2005 de l’Agency.Photographer.Ru.

Pour la première fois aussi, la sélection des artistes retenus a suivi un fil conducteur précis, la figure humaine. Le parcours à l’extérieur du musée s’intitule « Regarde-moi ». Il y aura beaucoup de portraits dans cette édition qui se déroulera du 17 septembre au 17 novembre 2013 sur les quais de la Seine face au musée du Quai Branly et dans le jardin comme en 2011.

À l’intérieur du musée, à la Mezzanine Ouest, sera par ailleurs proposée du 17 septembre au 2 février 2014 « Nocturne de Colombie – Images contemporaines », exposition conçue par Christine Barthe, responsable des collections photographiques du Quai Branly. Seront ainsi présentés les photographies, vidéos et installations de quatre artistes majeurs de la scène colombienne: Juan Manuel Echavarria, José Alejandro Restrepo, Oscar Munoz et Miguel Angel Rojas. Les espaces de l’atelier Martine Aublet quant à eux accueilleront les créations des artistes reçus dans le programme de résidences du Quai Branly.

À noter enfin qu’aux côtés des traditionnels partenaires de PHOTOQUAI, comme la Maison d’Amérique Latine, viennent se greffer de nouvelles institutions telle la Fondation Cartier pour l’art contemporain avec l’exposition « Americana latina » organisée en collaboration avec le Museo Amparo à Puebla (Mexique) et celle du musée et jardin Albert-Khan qui, dès le 25 juin et jusqu’au 4 août, montrera les photographies du bahreïni Camille Zakharia.

Légende photo

L'affiche PHQ4 - © musée du quai Branly, 2013

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque