Vendredi 20 septembre 2019

Un musée pour Paul Belmondo

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 11 octobre 2010 - 187 mots

BOULOGNE-BILLANCOURT - Constitué du fonds d’atelier de l’artiste donné à la Ville par ses enfants, le Musée Paul-Belmondo vient d’ouvrir ses portes à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

Il a pour cadre le château Buchillot, folie bâtie sous le règne de Louis XV, à l’intérieur ruiné et entièrement remis à neuf pour accueillir sculptures, médaillons et dessins de l’artiste. L’œuvre de Paul Belmondo (1898-1982) s’inscrit sans originalité dans l’héritage de la statuaire classique et le retour à l’ordre des années 1930. Portraits et nus féminins aux lignes pures et apaisées, ayant souvent la vocation de s’intégrer dans un ensemble architectural, constituent l’essentiel de sa production. Des niches creusées dans des murs immaculés viennent accueillir les œuvres disposées selon un parcours chronologique. Des fausses réserves visitables incluant une galerie tactile explicitent les techniques du sculpteur. Figure aussi une belle évocation de l’atelier de l’artiste avenue Denfert-Rochereau, à Paris.
Des moyens considérables mis au service d’une œuvre qui l’est beaucoup moins et qui repose sur la volonté de l’acteur Jean-Paul Belmondo d’honorer la carrière de son père.

Musée Paul-Belmondo, 14, rue de l’Abreuvoir, 92100 Boulogne-Billancourt, tél. 01 55 18 69 01, www.museepaulbelmondo.fr

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°332 du 8 octobre 2010, avec le titre suivant : Un musée pour Paul Belmondo

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque