Dimanche 25 février 2018

Londres se dote d’un Centre archéologique

Par Martin Bailey · Le Journal des Arts

Le 28 janvier 2008

La collection archéologique de Londres – quelque 250 000 pièces découvertes dans les sous-sols de la capitale britannique au cours des dix dernières années – est désormais entièrement accessible au public. Financé par la Loterie nationale, le London Archaeological Archive and Research Centre a été installé dans un ancien entrepôt désaffecté au nord de la City.

LONDRES (de notre correspondant) - Riche de 250 000 objets recensés, le London Archaeological Archive and Research Centre (Centre de recherche et des archives archéologiques de Londres) a ouvert ses portes en février. Les pièces exhumées au cours des dix dernières années et provenant de quelque 4 000 fouilles ont été stockées sur dix kilomètres de rayonnages. Toutefois, les étagères du centre accueillent également des pièces non répertoriées et de moindre importance. La Loterie nationale a participé pour moitié aux coûts de construction en allouant 2,5 millions de livres (4 millions d’euros) à cette institution dépendant du Musée de Londres. “Londres a non seulement la plus importante collection archéologique fondée sur la fouille méthodique, mais il n’existe aucun autre centre dans aucune autre ville qui propose des installations comparables”, a expliqué Hedley Swain, directeur des collections liées aux origines de l’homme au Musée de Londres. Jusqu’à présent, il n’était pas aisé, même pour le personnel du musée, de retrouver les caisses de stockage correspondant à des pièces précises ; désormais, l’ensemble du matériel a été inventorié et il est conservé sur des rayonnages roulants. Les visiteurs peuvent facilement rechercher les pièces disponibles à partir du nom du site dont elles proviennent ou encore du type d’objet, soit sur Internet, soit au centre de recherche. Les utilisateurs, dans l’ensemble membres des sociétés archéologiques environnantes, seront autorisés à manipuler les pièces en fonction de leur état de conservation ou de leur matériau. Cette “bibliothèque publique en trois dimensions” est ouverte au grand public sur rendez-vous.

- London Archaeological Archive and Research Centre, 46 Eagle Wharf Road, Londres, tél. 44 20 7566 9317.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°144 du 8 mars 2002, avec le titre suivant : Londres se dote d’un Centre archéologique

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque