Dimanche 8 décembre 2019

Restauration

Le sourire en danger ?

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 14 mai 2004 - 172 mots

PARIS

PARIS - Le Musée du Louvre a révélé son inquiétude concernant l’état de conservation de La Joconde. Une étude scientifique et technique approfondie, menée avec le Centre de recherche et de restauration des musées de France, sera lancée début 2005, à l’occasion du réaménagement de la salle des États où trône le chef-d’œuvre de Léonard de Vinci.

Dans un communiqué, le musée précise que « le mince panneau de peuplier sur lequel cette image mythique est peinte présente une déformation supérieure à celle qui avait été précédemment constatée ». L’étude aura pour but « de mieux connaître les matériaux constitutifs de l’œuvre et d’évaluer le niveau actuel de fragilité de ce tableau particulièrement réactif à toutes les variations climatiques ». Également sensible aux risques de déprédation volontaire et aux crépitements des flashs, le tableau bénéficiera d’une nouvelle vitrine blindée de 4 m de haut sur 2 m de large conçue par le Laboratoire muséotechnique Goppion de Milan. Celle-ci permettra aux scientifiques de poursuivre leurs recherches tout en laissant les visiteurs admirer Mona Lisa.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°193 du 14 mai 2004, avec le titre suivant : Le sourire en danger ?

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque