Mercredi 26 février 2020

Histoire de l'art

La vie de Vincent Van Gogh à Arles décodée par les couleurs

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 17 février 2016 - 295 mots

CHICAGO (ETATS-UNIS) [17.02.16] – Les couleurs d’origine de deux tableaux de la chambre de Vincent Van Gogh ont récemment été dévoilées par des conservateurs de l’Art Institute de Chicago. Cette découverte aide les experts à comprendre la période agitée que le peintre a connu à Arles.

Alors que l’exposition « Van Gogh’s Bedrooms » se déroule jusqu’au 10 mai à l’Art Institute de Chicago, une équipe de conservateurs a révélé les pigments d’origine de deux tableaux de la chambre de Van Gogh à Arles, explique The Guardian.

Trois peintures représentant cette chambre existent : la première, conservée aujourd’hui à Amsterdam, a été peinte en octobre 1988, alors que Vincent Van Gogh attendait la venue à Arles de Paul Gauguin. En septembre 1889, le peintre en a réalisé deux autres, l’une conservée à Chicago, l’autre à Paris.

Un fragment de la première toile (actuellement en prêt à Chicago) a fait l’objet d’une analyse chimique, grâce à la technologie de la spectrométrie de fluorescence des rayons X. Les résultats, présentés le 14 février à l’American Association for the Advancement of Science (AAAS), montrent que la couleur d’origine des murs de la chambre du tableau était le violet, alors qu’en l’état, la couleur des murs dans le tableau est un bleu décrépi. Des lettres écrites par Van Gogh à son frère Théo, expliquaient d’ailleurs que, sur le tableau, il avait peint les murs de sa chambre en violet pale.

D’après, Francesca Casadio, conservatrice de l’Art Institute de Chicago, cette représentation en dit long sur l’état d’esprit du peintre. Ce violet, couleur complémentaire d’autres couleurs dans la pièce (comme le jaune des chaises), évoque une ambiance paisible. En revanche, le second tableau peint, après l’arrivée de Gauguin à Arles, présente des couleurs beaucoup plus sombres, témoignant de l’état dépressif de Van Gogh.

Légendes photos

Vincent Van Gogh, La Chambre à coucher, 1889, huile sur toile, 73 x 92 cm. Institut d'art de Chicago, Helen Birch Bartlett Memorial Collection. Photo sous Licence Domaine public via Wikimedia Commons

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque