Vendredi 6 décembre 2019

À la découverte du Nouveau Monde

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 31 mai 2002 - 166 mots

Au large de Colón, à Panamá, a été identifiée une épave qui semble être la VizcaÁ­na, l’une des caravelles de Christophe Colomb. La découverte a été annoncée le 7 mai à Venise par l’archéologue et découvreur Rafael Ruiloba à l’occasion du Salon nautique.

La Vizcaína qui avait participé à la dernière expédition de Christophe Colomb en Amérique, avait fait naufrage le 23 avril 1503. La quille endommagée par les tarets – des parasites qui creusent des galeries dans le bois immergé, affectionnant également les plots de la lagune vénitienne – était devenue inutilisable, c’est pourquoi le navire avait dû être abandonné, comme le rapportent les journaux de bord de Christophe Colomb et de son fils, Ferdinand.

La submersion lente du bateau, long de vingt mètres et large de cinq, explique son parfait état de conservation. Les mesures, les plans, le matériau de la caravelle ainsi que les canons retrouvés à bord laissent penser à l’authenticité du bateau, que seuls des examens au carbone 14 pourront confirmer.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°150 du 31 mai 2002, avec le titre suivant : À la découverte du Nouveau Monde

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque