Vendredi 23 février 2018

Où se cache la mode ?

L'ŒIL

Le 14 janvier 2008

A l’occasion de la 17e édition du Festival international des Arts de la Mode de Hyères (FIAMH), L’Œil porte un regard attentif, et surtout différent, sur ce large spectre qu’est la mode, de l’univers de l’objet à la sphère de l’image sans oublier les enjeux d’instants aussi éphémères mais cruciaux que représentent les défilés.

Au regard des collections récentes ou encore de certaines campagnes publicitaires, c’est sans aucun doute la question que se posent nombre d’observateurs un tant soit peu intéressés par l’esthétique de l’habillement. Mais ne s’agirait-il pas simplement de s’interroger et de constater que la mode ne se limite plus aujourd’hui au strict registre du textile et de sa représentation mais englobe des secteurs d’intérêt parfois lointains, comme le sport, la gastronomie, l’automobile, l’art ou encore la nature. En témoigne cette image d’un sommet embrumé réalisée par le jeune artiste suisse Joël Tettamanti, lors de ses études à l’Ecole cantonale d’Art de Lausanne, et qui fait partie cette année de la sélection photographique du FIAMH orchestrée par Michel Mallard. Directeur artistique sur de nombreux projets éditoriaux, ce dernier s’efforce en effet depuis ses débuts de trouver des sources visuelles singulières qui permettent de donner un véritable sens à la lecture de chacune de ses réalisations. Ainsi, et de la même manière, la plupart des magazines dits de mode ne s’adressent plus aujourd’hui exclusivement à une clientèle féminine mais jettent leur dévolu, non plus seulement sur l’habillement et la cosmétique, mais sur des sujets de société qui s’inscrivent dans les tendances plus générales du moment. Par ailleurs, c’est depuis presque vingt ans que le Festival de la mode de Hyères tente de se faire l’écho de ces mouvances, parfois très expérimentales, et de formaliser, le temps d’une manifestation, les enjeux de ces nouvelles sensibilités. Cette année encore, stylistes, photographes et illustrateurs mais aussi professionnels du secteur animeront durant tout le mois de mai les espaces de la Villa Noailles, sur les hauteurs de Hyères, dans un esprit digne de celui instauré autrefois par les propriétaires commanditaires de cette demeure.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°536 du 1 mai 2002, avec le titre suivant : Où se cache la mode ?

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque