Vendredi 22 novembre 2019

Nottellet, artiste hors cadre

Par Pierre Morio · L'ŒIL

Le 2 octobre 2017 - 202 mots

Actif Depuis les années 1990, Olivier Nottellet, actuellement professeur de dessin à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon, trace une voie singulière, entre abstraction et figuration, entre dessin et sculpture.

Marianne Lanavère, aujourd’hui directrice du Centre d’art et de paysage de Vassivière, résumait déjà en 2006 le dilemme dans lequel l’artiste plonge son spectateur : « Le travail d’Olivier Nottellet déroute plus qu’il ne rassure. » Pour elle, le résultat en est « des œuvres qui, avant de vouloir représenter la réalité ou raconter une histoire, existent d’avantage pour suggérer une expérience, celle de regarder pour tenter de comprendre ». L’ouvrage en deux tomes, publié par la Villa Saint-Clair de Sète, prolonge cette expérience, et permet de mettre en exergue son travail de dessinateur, sous-jacent dans ses autres pratiques. Qu’il s’agisse de son intervention dans une chapelle du Morbihan ou dans un bâtiment de Sao Paulo, une même réflexion sur l’espace et sa perception transparaît, le tout porté par une économie de moyens. Si la partie monographique, avec le texte de Luis Perez Oramas et la correspondance relatée avec Yann Ricordel, éclaire sur les conceptions de l’artiste, le carnet de dessins laisse le lecteur maître de son interprétation de l’œuvre, sans doute déroutante, assurément fascinante.

Olivier Nottellet, 1999-2017,

éditions Villa Saint-Clair, 2 vol., 288 p. et 128 p., 40 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°705 du 1 octobre 2017, avec le titre suivant : Nottellet, artiste hors cadre

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque