Mardi 11 décembre 2018

« A new sculpturalism », une exposition compromise par Frank Gehry

Par Stefan Cornic · lejournaldesarts.fr

Le 7 mai 2013 - 326 mots

LOS ANGELES (ETATS-UNIS) [07.05.13] – La prochaine exposition du MoCA de Los Angeles sur l’architecture californienne des 25 dernières années est largement compromise après le refus de Frank Gehry d’y figurer.

Figure emblématique, Frank Gehry s’est retiré d’une exposition d’architecture qui doit avoir lieu au MoCA de Los Angeles à partir du 2 juin 2013, selon le Los Angeles Times.

« A New Sculpturalism : contemporary architecture from southern California » est une exploration de la création architecturale des 25 dernières années à Los Angeles. Il s’agit de l’une des expositions phare sponsorisée par le Getty, et financée en partie par sa fondation à hauteur de 445 000 dollars, dans le cadre de son programme Pacific Standard Time Presents : Modern Architecture in L.A.

A un mois de son ouverture, l’exposition doit être repensée, installée dans un autre espace ou tout simplement annulée. Frank Gehry, l’un des 34 architectes ou cabinets d’architectes présentés, en est la figure centrale. Son souhait de ne pas y figurer bouleverse l’organisation de « A New Sculpturalism ».

Frank Gehry reprocherait aux organisateurs le manque de rigueur scientifique de l’exposition et la présentation de son travail, « banalisé » : « je ne m’y sentais pas à l’aise. L’exposition ne semblait pas être organisée autour d’un propos scientifique », ajoutant « je suis sujet à des malentendus sur le sérieux de mon travail. Les gens s’imaginent que je froisse simplement du papier et ainsi de suite. »

Le commissaire de l’exposition, Christopher Mount, qui a été contacté par téléphone par le journaliste d’architecture du Los Angeles Times, n’est pas optimiste concernant le maintien de son exposition.

Le MoCA quant à lui, injoignable, précise sur son site Internet dans sa présentation de l’exposition que « toute information est susceptible d’évoluer ».

Toujours selon le quotidien californien, le galeriste Douglas Chrismas aurait évoqué avec plusieurs des architectes la possibilité de l’organiser, sans Gehry, au Ace Museum, son espace d’exposition sur La Brea Avenue.

Légende photo

L'affiche de l'exposition « A New Sculpturalism: Contemporary Architecture From Southern California » - source www.mocastore.org

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque