Neuf librairies de musée dans les 400 premières librairies en France

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 25 mai 2016

PARIS [25.05.16] – Parmi les neuf librairies de musée que compte le classement des 400 premières librairies françaises édité par le magazine Livres Hebdo, huit sont des concessions de la Réunion des musées nationaux dont celle du Grand Palais, première librairie boutique de musées.

Positionnée au 25e rang du « classement des 400 premières librairies » édité par le magazine Livres Hebdo , la librairie du Grand Palais est la plus importante librairie de musée par son chiffre d’affaires (4,9 millions d’euros de chiffres d’affaires en vente de livres). Ce chiffre est toutefois 7 fois moins élevé que le chiffre d’affaires réalisé par la première libraire toute catégorie (hors FNAC) : Gilbert Joseph Saint-Michel (35,5 M€). Comme la grande majorité des librairies de musées, la librairie du Grand Palais est une concession de l’établissement public (EP) de la Réunion des musées nationaux – Grand Palais (RMN-GP). En fait, RMN-GP a quasiment un monopole dans les concessions de boutiques musées. Avec 40 points de vente, elle est classée au 12e rang dans le classement des chaînes de librairies, également édité par Livres Hebdo (1). La RMN gère notamment les librairies boutiques du Musée du Louvre, du Musée d’Orsay, du Château de Versailles, du Musée du quai Branly, du Musée Guimet, du Musée de l’Orangerie et du Musée de Cluny, inclues dans le classement des 400 premières librairies (cf. tableau).

Le classement distingue le chiffre d’affaires relatif aux ventes de livres et le chiffre d’affaires total des librairies, ce qui peut en partie expliquer que la librairie du Grand Palais devance celle du Louvre (33e rang) en termes de ventes de livres – mais pas en termes de chiffre d’affaires total. Outre la vente de livres, les librairies commercialisent des produits dérivés (multiples, reproduction, accessoires, modes, etc.). Le Louvre a par ailleurs ouvert une librairie d’art d’une surface de 412 m2 le 13 avril dernier ce qui pourrait changer la donne. La librairie était en effet éclatée dans différents espaces depuis janvier 2015 en raison des travaux de réaménagement de l’espace d’accueil du musée du Louvre.

On peut s’étonner de l’absence de la librairie du Centre Pompidou dans le classement et relever la présence de la librairie du Musée des Arts décoratifs et de la Mode (107Rivoli), unique librairie boutique du classement qui ne dépend pas de la RMN. C’est Arteum, une société de « retail culturel et touristique et un éditeur de produits créatifs sous licences d'artistes, de musées et de fonds patrimoniaux » qui gère le 107Rivoli. En France, Arteum opère également en marque blanche pour les librairies boutiques du Musée Carnavalet et du musée de l’Armée.

Note

(1) Le classement des 400 premières librairies dressé par le magazine Livres Hebdo est établi sur la base du chiffre d’affaires hors taxe réalisé par chaque librairie dans la vente de livres. Les 400 librairies ont été sélectionnées parmi 1000 librairies.

Classement des librairies de musées français parmi classement des 400 premières librairies.

Rang

Nom

Gestionnaire

CA livre 2015 (€)

CA total 2015

25

Grand Palais

RMN

4 887 368

8 154 038

33

Musée du Louvre

RMN

4 404 269

13 671 590

52

Musée d’Orsay

RMN

3 705 305

7 824 380

158

Château de Versailles

RMN

1 490 775

7 077 281

189

Musée du Quai Branly

RMN

1 239 862

2 015 241

222

Musée des Arts décoratifs
et de la Mode

 

1 060 000 (CA 2014)

1 060 000 (CA 2014)

320

Musée Guimet

RMN

600 965

974 906

336

Musée de l’Orangerie

RMN

540 854

1 554 874

365

Musée de Cluny

RMN

428 791

875 692




Source : « Le classement des 400 premières librairies », Livres Hebdo n°1086
Légende photo

Le Grand Palais depuis le pont Alexandre III à Paris © Photo Eric Pouhier - 2008 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque