Musée des Tissus de Lyon : nouvelle étape dans le sauvetage

lejournaldesarts.fr

Le 6 juillet 2016 - 386 mots

LYON (RHÔNE) [06.07.16] – Le ministère de la Culture a annoncé la création d’une association pour gérer le Musée des Tissus avec les collectivités locales. Si la CCI s’en félicite, la Métropole attend de connaître les détails de financement de cette future structure.

« On revient de loin : cela fait deux ans que je me bats pour le musée ! » Emmanuel Imberton, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie  Rhône-Alpes se dit soulagé par la création au 1er janvier 2017 d’une association pour gérer le Musée des Tissus et des arts décoratifs de Lyon, dans la tourmente depuis de longs mois.

Le 5 juillet, le ministère de la Culture a annoncé avoir trouvé un accord pour la sauvegarde de l’institution, propriété de la CCI : « L’Etat, la Chambre de commerce et d’industrie, la Ville et la Région s’accordent aujourd’hui sur la création, à l’automne prochain, d’une association qui reprendra la gestion du musée à partir du 1er janvier 2017 ». Pour Emmanuel Imberton, « l’Etat sera le chef de file de cette nouvelle structure, la CCI restera dans la gouvernance et contribuera à son avenir ».

Mais beaucoup d’interrogations demeurent sur le financement de cette association, ses investissements et les postes actuels. Si Emmanuel Imberton se dit confiant tout en saluant un engagement fort de la ministre Audrey Azoulay, à la Métropole de Lyon, le ton est moins optimiste. « C’est un peu prématuré de communiquer sur le dossier, nous attendons encore les engagements concrets de l’Etat », dit-on au cabinet du président de la Métropole Gérard Collomb. Tout en précisant que la recherche de mécénat engagé par le maire de Lyon au bénéfice du Musée des Tissus « n’est pour l’instant pas significative ».

Autre acteur du dossier, Laurent Wauquiez, nouveau président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, plaide pour un rapprochement avec le Louvre. « Mon souhait est que nous puissions faire du Musée des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon un département du Musée du Louvre » a-t-il indiqué dans un communiqué. Cette solution ne semble pourtant pas être celle préférée par l’Etat, qui serait frileux à l’idée de créer un précédant en récupérant toute la responsabilité de l’institution des mains des collectivités.

Les discussions vont reprendre à la rentrée : les modalités de financement seront au centre des débats.

Légende photo

Musée des Tissus à Lyon © Photo Pierre-Verrier

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque