Vendredi 19 octobre 2018

Opium

L'ŒIL

Le 1 décembre 1999 - 174 mots

L’histoire des drogues reste encore à faire. Dans une société où les tenants d’une répression féroce et les adeptes d’une libéralisation à outrance s’affrontent par médias interposés, ce livre raconte comment l’homme n’a eu de cesse de trouver des substances propres à le conduire vers d’autres rêves.

Que ces autres cieux incarnent une divinité, qu’ils soient l’émanation du mystère de Dieu ou plus simplement un refuge contre l’ordre de la société importe peu. La drogue est une trop vieille compagne de l’homme pour ne pas attester de toute la misère de l’humanité. Opium est un petit ouvrage fort bien construit qui explore la longue aventure de cette drogue. La première partie est consacrée aux territoires glauques des fumeries et à l’énorme industrie que l’opium génère. Dans un deuxième temps, ce livre décrit la naissance au XIXe siècle en Occident d’une durable fascination pour cette substance qui semble incarner à elle seule tout cet Orient romanesque dont rêvent les écrivains.

Barbara Hodgson, Opium. Histoire d’un paradis infernal, éd. Seuil, 152 p., 149 F, ISBN 2-02-037200-2.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°512 du 1 décembre 1999, avec le titre suivant : Opium

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque