Samedi 22 février 2020

L’Unesco a organisé une collecte de matériel archéologique pour la Syrie

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 14 mars 2016 - 222 mots

BEYROUTH (LIBAN) [14.03.16] - Sept tonnes de matériel de conservation et d’étude ont été rassemblés à l’issue d’une collecte organisée par l’UNESCO et des professionnels français et suisses. Le 7 mars dernier, l’UNESCO en a fait don aux professionnels en charge de l’archéologie, du patrimoine et des musées de Syrie via son bureau de Beyrouth.

A l’été 2015, l’UNESCO s’est associée à des professionnels français et suisses pour faire un inventaire du matériel de conservation et d’étude nécessaire aux acteurs de terrain pour exercer leur mission. Une collecte a ensuite été coordonnée par le Centre archéologique européen et le musée de Bibracte. Une cinquantaine d’institutions, d’associations et de professionnels en Suisse et en France se sont mobilisés pour récolter sept tonnes de matériel.

Le bureau de l’Unesco à Beyrouth (qui s’est vu confier la mise en œuvre de plans d’actions en faveur de la protection du patrimoine syrien) a réceptionné ce matériel puis le 7 mars, il en a été fait don aux professionnels en charge de l’archéologie, du patrimoine et des musées de Syrie. Malgré l’efficacité des professionnels syriens du secteur dans « l’évacuation et la mise à l’abri des collections d’objets et œuvres d’art jusque-là conservés dans les musées et les dépôts archéologiques menacés de destruction ou de pillage, le manque de moyens freine considérablement leur action » a fait savoir l’Unesco.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque