Loris Gréaud vandalise sa propre exposition ?

Par Cléo Garcia · lejournaldesarts.fr

Le 23 janvier 2015 - 184 mots

DALLAS (ETATS-UNIS) [23.01.15] – Loris Gréaud serait à l’origine d’actes de vandalisme perpétrés contre plusieurs de ses œuvres lors du vernissage de son exposition « The Unplayed Notes Museum » au Dallas Contemporary.

Le soir du 17 janvier 2015, les invités au vernissage de l’exposition de Loris Gréaud à la galerie Dallas Contemporary ont assisté à une scène pour le moins surprenante : une vingtaine de personnes sont entrées dans la galerie afin d’y détruire les œuvres exposées. Immédiatement, les agents de sécurité ont fait évacuer le bâtiment. Depuis, plusieurs sources affirment que ces actes ont été orchestrés par l’artiste lui-même qui aurait engagé des acteurs chargés de détruire ses œuvres.

L’exposition « The Unplayed Notes Museum » présentait, dans une installation multimédia, des œuvres tournant autour de la thématique de l’histoire naturelle. Les résultats de ces actes de vandalisme sont toujours visibles à Dallas Contemporary jusqu’au 21 mars 2015.

Loris Gréaud, artiste conceptuel français de 35 ans, est classé 36e sur Artindex France. Plusieurs expositions monographiques lui ont été consacrées, notamment au Centre Georges Pompidou, au Louvre ou encore au Palais de Tokyo.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque