Jeudi 12 décembre 2019

L’Irak tente de développer son attractivité touristique

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 14 mai 2009 - 303 mots

BAGDAD (IRAK) [14.05.09] – Après que les forces américaines ont rendu aux autorités irakiennes les sites archéologiques de Babylone et d’Ur, non sans les avoir endommagés, le pays se prépare à l’accueil de futurs touristes.

Progressivement, l’armée américaine rend les sites archéologiques d’Irak aux autorités locales. Après Babylone en décembre, c’est le site d’Ur, ville ou naquit Abraham et une des plus anciennes villes de Mésopotamie, qui a été rendue au gouvernement irakien le 12 mai, selon l’AFP.

Après le pillage du musée national en 2003 et les saccages de sites archéologiques pendant la guerre, le pays a dû mettre en place une politique active de préservation de son patrimoine. A cet effet, le gouvernement irakien a pris une série de mesures pour retrouver ses biens culturels volés : lancer une campagne encourageant le retour des œuvres pillées par des récompenses, abandonner les poursuites ou encore créer une brigade de protection des reliques et des sites archéologiques. De nombreux pays ont ainsi déjà restitué un grand nombre d’objets. L’Irak a également créé des partenariats avec des pays européens, comme la Grèce et l’Italie, pour reconstruire ses musées et ses sites historiques, ce qui a notamment permis la réouverture du musée national d’Irak en février 2009.

La protection du patrimoine est une priorité pour l’Irak, qui veut profiter de l’amélioration relative de la sécurité pour relancer son économie. Le développement du tourisme revêt donc des enjeux importants, et le ministère du Tourisme et des Antiquités et les gouverneurs des provinces se mettent à faire des plans de musées et de parcs d’attraction. Malheureusement, les projets touristiques peuvent défigurer les sites archéologiques, et les rénovations ne sont pas toujours heureuses : il a fallu maintes fois arrêter des travaux qui dégradaient les sites en ne respectant pas les normes en matière de conservation du patrimoine.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque