Dimanche 29 novembre 2020

L’indicateur des ventes

Par Éléonore Thery · L'ŒIL

Le 29 août 2017 - 478 mots

Baromètre -  Au premier semestre, le chiffre d’affaires du trio de tête composé de Christie’s, Sotheby’s et Artcurial est en baisse infime de 0,7 %. Mais, à y regarder de plus près, le marché affiche une solide santé : ce sont les collections et quelques lots phares qui font toute la différence avec l’an dernier. Christie’s a annoncé un résultat en progression de 21,6 % (136,6 millions d’euros) quand Drouot se félicite d’une hausse de 5,3 % (202,7 millions d’euros). Sotheby’s et Artcurial enregistrent en revanche un léger recul, respectivement de 10 % (96 millions d’euros) et 3 % (93,1 millions d’euros). En cause : l’absence d’une vente pour l’une et d’un bolide multimillionnaire pour l’autre.

Record En novembre dernier, Monet établissait à New York un nouveau record, à 71,4 millions d’euros. En juin, sa toile Plages et falaises de Pourville doublait son estimation basse (2 à 4 millions d’euros) chez Pierre Bergé & associés pour atteindre 4,2 millions d’euros. Élevé au Havre, l’artiste avait une connaissance intime des paysages normands ; en 1882, il s’était installé à Pourville et, de l’aube jusqu’au soir, retraçait les effets de la lumière sur la mer. Dans cette toile, il est parvenu à rendre la matérialité des rochers, les traces d’érosion et la variation des couleurs. Outre ces qualités, son prix élevé s’explique par sa provenance prestigieuse : l’œuvre avait été achetée en premier lieu par le grand marchand Paul Durand-Ruel.C’est le prix d’acquisition de Masterpieces (1962) de Roy Lichtenstein par le milliardaire Steven Cohen, un nouveau record pour l’artiste, et l’une des ventes privées les plus chères de l’histoire.

Internet La plateforme Interenchères poursuit son envolée. Le site, à l’origine un calendrier d’annonces de ventes, a lancé il y a quelques années un service d’enchères live pour les commissaires-priseurs – hors Drouot qui interdit à ses opérateurs d’y avoir recours. Au premier semestre, 71 millions d’euros de lots ont été adjugés sur le live, un chiffre en augmentation de 45 % par rapport à 2016, pour un million de lots publiés. Pour 2016, ce marché des enchères organisées en parallèle d’une vente physique était évalué à 213 millions d’euros (source : CVV) avec Interenchères et DrouotLive en duo de tête.

À Venir Le 15 septembre, Sotheby’s disperse la collection du prince, Marc de Beauvau-Craon et de sa seconde épouse Laure, ex-PDG de l’antenne parisienne de la maison Sotheby's. Installée au château d’Haroué, la dynastie familiale avait réuni bronzes et portraits de famille. On distingue une imposante sculpture de Louis XV à cheval d’après un modèle de Martin Van den Bogaert dit Desjardins (est. : 80 000-120 000 €) ou une paire de candélabres d’après les modèles de Falconet d’époque Restauration (est. : 60 000-100 000 €).

David Hockney En parallèle de ses expositions internationales, la cote de David Hockney reste stable ( 4 % entre 2000 et 2016, source : Artprice) et l’essentiel de ses ventes se concentre sur des lithographies.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°704 du 1 septembre 2017, avec le titre suivant : L’indicateur des ventes

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque