Manoir de Kerazan

Type de lieu
Musée

Figurant parmi les plus anciennes seigneuries du pays bigouden, le manoir de Kerazan a conservé l’apparence d’une riche demeure bretonne de la fin du XIXe siècle.

Le manoir de Kerazan est niché dans le Finistère, à une quinzaine de minutes de Quimper. Bâti à la fin du XVIe et en partie reconstruit au Siècle des Lumières, le manoir de Kerazan est une des plus anciennes seigneuries du pays bigouden. Il s’agit de l’ancienne propriété des seigneurs de Kerazan qui étaient sergents féodés des barons du Pont, c’est-à-dire qu’ils étaient chargés d’assurer la collecte des rentes du seigneur sur la paroisse. A la Révolution, le dernier châtelain de Kerazan, Louis-Ange-Aimé de Rosmorduc, émigre pour combattre dans l’armée de Condé puis participe aux soulèvements de l’Ouest. En 1793, confisqué par le tribunal révolutionnaire de Quimper comme bien national, le domaine est vendu à la criée 46 000 livres à Louis Derrien, architecte entrepreneur à Quimper ayant fait fortune. Le domaine fut ensuite racheté par un riche notaire de Pont l’Abbé, Alour Arnoult, qui entreprit de faire du manoir une résidence somptueuse. Mais le destin de Kerazan est surtout lié à Joseph George Astor, collectionneur passionné d’art breton. Le domaine a d’ailleurs conservé l’apparence qu’il avait à la fin du XIXe siècle. Il présente non seulement l’ameublement et les collections d’Astor, mais aussi son parc romantique qui n’a été modifié. Le visiteur peut notamment y découvrir une importante collection de faïences de Quimper et de nombreuses toiles des plus grands maîtres bretons.

Informations pratiques
MANOIR DE KERAZAN

Manoir de Kerazan
29750 Loctudy
France

Horaires
Horaires variables selon les évènements
Contact
www.kerazan.fr
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque