Château d'Ardelay

Monument médiéval au destin prestigieux mais tumultueux, le château d'Ardelay a été reconverti en espace d’expositions temporaires.

Le château d’Ardelay peut revendiquer un destin prestigieux. Le site a en effet été fondé il y a plus de onze siècles. Il constitue d’ailleurs un des plus remarquables exemples d’architecture médiévale et militaire de la région Pays-de-Loire. Ce fier ouvrage défensif a été construit à la fin du Moyen-Age sur une motte féodale du IXe siècle. L’élément le plus caractéristique du monument est incontestablement son donjon carré qui était initialement la résidence des seigneurs des lieux. L’autre temps fort de la visite est l’imposante charpente qui supporte le toit pyramidal, mais aussi les mâchicoulis et bretèches visibles sur les quatre faces extérieures. Le site a compté de nombreux propriétaires dont François de Vivonne, le duelliste qui fut mortellement blessé par le fameux coup de Jarnac en 1547. Mais le plus illustre maître des lieux est assurément François de la Rochefoucauld, auteur des célèbres Maximes, qui reçut la châtellenie en dot en épousant Andrée de Vivonne. Ce beau monument n’a toutefois pas été épargné par l’histoire, s’il a échappé à la tourmente révolutionnaire, il fut saccagé pendant la Seconde Guerre mondiale par les troupes allemandes. Laissé ensuite à l’abandon, ce Monument Historique tombe progressivement en ruine. Il est sauvé en 1984, quand la Ville des Herbiers le rachète, le restaure et le transforme en espace d’expositions temporaires.

Informations pratiques
CHÂTEAU D'ARDELAY

Rue du Donjon
Les herbiers 85500
Pays de la Loire
France

Contact
www.lesherbiers.fr/decouvrir/histoire-patrimoine/patrimoine/48-chateau-d…
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque