Mercredi 21 février 2018

Les pins du site de Delphes seront coupés pour éviter les risques d’incendie

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 3 février 2009

ATHENES (GRECE) [03.02.2009] – Les pins qui ombragent le site antique de Delphes depuis 1936 seront coupés afin de mieux protéger les vestiges contre la menace du feu.

Les archéologues grecs ont décidé qu’il fallait débarrasser le site antique de Delphes des pins qui l’ombragent depuis 1936, afin de mieux protéger les vestiges d’un potentiel incendie. La directrice des sites archéologiques, Miranda Karatzas, a expliqué qu’il s’agissait d’éviter que l’histoire ne se répète : en août 2007, le berceau des Jeux, Olympie, avait été sauvé de justesse des flammes qui avaient ravagé toute la région du Péloponnèse.

Le Conseil central d’archéologie prévoit d’abattre les pins qui sont trop proches du musée et des ruines de Delphes. Ils seront remplacés par une végétation plus résistante au feu, des lauriers, oliviers et divers buissons. Les quelques 6500 pins du site de Delphes, l’un des plus visités de Grèce, avaient été plantés en 1936 dans le cadre de l’aménagement du site.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque