Les locataires face au Louvre-Lens chassés pour faire place à un projet hôtelier

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 14 janvier 2015 - 243 mots

LENS (NORD-PAS-DE-CALAIS) [14.01.15] – Une dizaine de lensois sont priés de quitter leur logement pour permettre la construction d’un complexe hôtelier face au Louvre-Lens.

Le groupe « Esprit de France », spécialisé dans l’hôtellerie de luxe veut transformer une vingtaine de maisons situées face au Louvre-Lens en un complexe hôtelier dont les travaux doivent commencer en juin 2015. Une dizaine de personnes de ce bloc, rue Paul Bert, devront pour cela être expulsées de leur logement. Selon La Voix du Nord, le permis de construire est à l’instruction.

« Pour préparer l’arrivée du Louvre Lens, l’État, la région... avaient réfléchi aux retombées économiques possibles », explique Dominique Soyer, directeur général de Maisons et Cités - Soginorpa. « Et l’idée était venue de transformer des logements miniers en hôtel ».

Au lieu de raser les bâtiments pour les remplacer par un nouveau complexe, « Esprit de France » souhaite conserver les façades en briques, typiques du Nord-Pas-de-Calais, tandis que l’intérieur sera réaménagé. Le début des travaux est programmé pour juin prochain, mais le groupe d’hôtellerie devra probablement patienter : chacun des locataires doit d’abord être relogé et nombre d’entre eux y sont installés depuis plusieurs décennies et ne sont pas prêts à quitter les lieux. Daniel Lourdel, 70 ans, qui vit dans la rue Paul-Bert avec sa femme de 68 ans depuis 1973, s’insurge : « Je veux mourir ici. Il faudra un fusil pour me déloger. Il n’est pas question de déménager ! ». 

Légende photo

Le Louvre-Lens - © Photo Timothy Brown - 2013 - Licence CC BY-SA 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque