Dimanche 21 juillet 2019

Les Journées de l’histoire de l’Europe étudient les relations de la France et de la Russie du XIXe siècle à nos jours

Par Chloé Da Fonseca · lejournaldesarts.fr

Le 24 mai 2012 - 704 mots

PARIS [24.05.12] – Les 1e et 2 juin 2012 a lieu la 9e édition des Journées de l’histoire de l’Europe. Plus de 30 conférences sont programmées, consacrées à l’histoire des relations diplomatiques, économiques et culturelles entre la France et la Russie de 1812 à 2012. En parallèle à cet événement se tiendra le 9e Salon européen du livre d’histoire.

Deux ans après la saison France-Russie 2010, une nouvelle saison intitulée « France-Russie, langues et littératures » se concentre sur les échanges culturels, intellectuels et linguistiques entre ces deux pays. A la demande de l’Institut Français, l’Association des Historiens consacre ses 9e Journées de l’histoire de l’Europe à « La France et la Russie dans l’Europe des XIXe et XXe siècles ». Les 33 conférences programmées mettent en lumières les influences réciproques issues des relations diplomatiques, économiques et culturelles qu’ont entretenu la France et la Russie depuis 1812 jusqu’à nos jours.

Histoire de l’art
Le cycle de conférences d’histoire de l’art propose cinq interventions le 1e juin à partir de 10h et jusqu’à 20h. Enseignants, chercheurs et conservateurs étudient principalement le regard porté par la Russie sur l’art français depuis le XIXe siècle et les influences qui ont suivi.

Ainsi, les arts français se sont introduits principalement via les collections des Tsars (d’Alexandre Ier à Nicolas II, présentation de Guillaume Nicoud, enseignant à l’Ecole du Louvre). L’influence française s’est alors manifestée aussi bien dans l’architecture et les jardins (par Brigitte de Montclos, conservatrice en chef du patrimoine) que dans les Arts décoratifs (par Wilfried Zeisler, docteur en histoire de l’art à l’Université Paris-Sorbonne) ; et ce jusqu’à l’avant-garde russe (« Les grands collectionneurs privés russes de la peinture française moderne et l’influence de ces collections sur l’avant-garde », par Tatiana Mojenok-Ninin, docteur en histoire de l’art à l’Université Panthéon-Sorbonne). La dernière conférence s’intéresse à l’art russe en France : « La perception de l’art russe en France, de l’Exposition universelle de 1867 aux Ballets russes » (par Laure Troubetzkoy, professeur à l’Université Paris-Sorbonne).

L’histoire et le Salon européen du livre d’histoire
Les 1e et 2 juin, toute la journée, ont lieu en parallèle deux autres cycles de conférences : les Conférences panoramiques qui s’intéressent aux liens diplomatiques et politiques entre les deux pays au sein du contexte européen, et les Conférences thématiques qui évoquent les échanges culturels.

Les Conférences panoramiques étudient donc l’histoire franco-russe depuis les fondements des relations au début du XIXe siècle (par Lucien Bély, professeur à l’Université Paris-Sorbonne) jusqu’à l’époque post-soviétique, de 1991 à aujourd’hui (par Anne de Tinguy, professeur à l’Inalco, chercheur au CERI-Sciences Po). Quant aux Conférences thématiques, elles se penchent sur des sujets culturels variés comme « Les Russes en France au cours du XIXe siècle : touristes, intellectuels et révolutionnaires » (par Wladimir Bérélowitch, directeur d’études à l’EHESS), « La musique russe en France, la musique française en Russie » (par Vladimir Somov, historien chargé de recherches au Conservatoire national de musique de Saint-Pétersbourg) ou encore « La France et les grandes figures de l’opposition intellectuelle en URSS (1918-1991) » (par Cécile Vaissié, professeur des universités en études russes et soviétiques, Université Rennes-II).

Le 9e Salon européen du livre d’histoire accueille les éditeurs francophones et leurs publications les plus récentes en histoire, histoire de l’art et géopolitique ainsi qu’une sélection d’ouvrages sur le thème France-Russie. Sera également remis le Prix du livre d’histoire de l’Europe ; décerné par le Président du Parlement européen, Martin Schulz, ce prix récompense l’ouvrage qui a « le mieux contribué à faire connaître l’histoire des peuples et de la civilisation de l’Europe ». Cette année, le lauréat est le livre de Charles-François Mathis, « In Nature we trust. Les paysages anglais à l’ère industrielle » (2009, éd. Presses universitaires Paris-Sorbonne).

Les Journées de l’histoire de l’Europe ont lieu chaque année. Cette manifestation a pour ambition de mieux faire comprendre l’Europe d’aujourd’hui à travers l’histoire commune que partagent tous ses pays.

Informations

Les 1e et 2 juin 2012 au Centre Malesherbes-Sorbonne, 108 bd Malesherbes Paris 17
Inscriptions par téléphone : 33 (0)1 48 75 13 16 – ou par Internet : association.histoire.free.fr
40€ pour les deux journées (Tarif réduit : 35 € / –26 ans : 20 €)
Entrée libre pour le Salon européen du livre d’histoire

Légende photo

Affiche de la 9e Journée de l'Histoire de l'Europe 2012 - source Association des Historiens

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque