Jeudi 20 septembre 2018

Les frères Chapman modifient des aquarelles attribuées à Hitler

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 3 juin 2008 - 287 mots

LONDRES (UK) [03.06.08] – Les frères Chapman, artistes londoniens, ont acheté des œuvres supposées avoir été réalisées par Hitler pour Y ajouter leur propre marque.

La White Cube Gallery présente la dernière création des frères Chapman, « If Hitler had been a hippie, how happy would we be » (littéralement : Si Hitler avait été hippie, combien nous serions heureux). Les deux enfants terribles de la scène londonienne ont racheté pour 115 000 £ 13 aquarelles peintes par Hitler. Après y avoir rajouté des arcs en ciels, des étoiles et des cœurs, ils les remettent maintenant sur le marché pour 685 000 £.
Ces aquarelles semblent être celles qu’Hitler a présentées lors d’un concours d’entrée à l’école d’art de Vienne auquel il a échoué. Elles représentent des vestiges romains, des natures mortes et des paysages, et sont de mauvaise qualité.

Cela ravive une question devenue célèbre : si Hitler avait été accepté aux beaux-arts, serait-il devenu dictateur ? Pour les frères Chapman, le fait d’intervenir sur les œuvres signifie que ce n’est plus la création d’Hitler : « si l’enfer existe et qu’Hitler y vit, il doit se retourner dans sa tombe. Ce n’est plus son œuvre à présent, mais la nôtre. »

Plusieurs points restent encore obscurs : qui était le propriétaire de ces aquarelles ? Dans quelles circonstances la vente a eu lieu ? La White Cube Gallery a cependant précisé qu’elle vérifierait avec attention les intentions du futur acheteur, afin d’éviter toute récupération politique de l’œuvre.

Ce n’est pas la première fois que les frères Chapman détournent des œuvres : ils ont par exemple repris Les désastres de la guerre de Goya pour y ajouter des personnages grimaçants et des clowns. (source The Independant)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque