Vendredi 23 février 2018

Le trésor d’orfèvrerie de Pouilly-sur-Meuse acheté par l’Etat pour 1,4 millions d’euros

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 5 novembre 2009

PARIS [05.11.09] – Le découvreur du trésor de Pouilly-sur-Meuse devait mettre en vente les 31 pièces d’orfèvrerie chez Sotheby’s le 9 novembre. L’Etat vient d’acheter l’ensemble pour 1,4 millions d’euros, et le trésor rejoindra le musée lorrain de Nancy.

Le « trésor de Pouilly-sur-Meuse », découvert par un particulier dans son jardin en novembre 2006, devait être mis en vente chez Sotheby’s le 9 novembre, suite à l’échec des transactions avec la Drac de Lorraine. Finalement, selon l’AFP, un montage financier entre l’Etat, la ville de Nancy et les collectivités territoriales a permis d’acheter la totalité du trésor pour un montant de 1,4 millions d’euros.

Composé de 31 pièces d’orfèvrerie française du XVe et XVIe siècle en argent et en vermeil, le trésor est, selon les experts, sans équivalent depuis le XIXe siècle. Il comprend entre autres trois coupes, une aiguière, 21 cuillères, deux timbales et un couvercle formant un gobelet emboîtable, pour un total estimé à 2 millions d’euros. L’aiguière est particulièrement intéressante, et devait être le clou de la vente, selon l’expert Thierry Lachaise de chez Sotheby’s.

Selon la maison de ventes, l’achat a été réalisé avec le soutien d’une société savante et d’une entreprise mécène.

Les 31 pièces classées trésor national en avril 2009 seront exposées à Paris chez Sotheby’s jusqu’au 9 novembre. Le trésor de Pouilly-sur-Meuse rejoindra alors les collections du musée lorrain de Nancy.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque