Le « Rembrandt rieur » serait bien de la main du maître

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 juin 2008

AMSTERDAM (PAYS-BAS) [20.06.08] - Une toile vendue en octobre 2007 à un collectionneur anglais pour une copie d’un Rembrandt a été authentifiée par un expert comme une œuvre du maître. Adjugée à 4,5 millions de dollars, elle est aujourd’hui estimée à 30 ou 40 millions.

'Rembrandt rieur'

La toile est désormais nommée « Rembrandt rieur ». L’expert amstellodamois et spécialiste de l’œuvre de Rembrandt, William Noortman, a effectué l’expertise de l’œuvre acquise en 2007 par un collectionneur anglais, infirmant l’authentification établie par la maison de vente Moore, Allen and Innocent (Gloucestershire). Le tableau avait alors été attribué à un élève de Rembrandt ou à un imitateur contemporain.

Evaluée à 3 100 dollars par les experts de la maison de vente anglaise, les enchères avaient tout de même atteint 4,5 millions de dollars. Car certains collectionneurs estimaient que l’auteur pouvait être Rembrandt, en raison d’un monogramme RHL (Rembrandt Harmenszoon of Leiden) figurant sur la toile, alors que seule la mention « HL » avait été signalée par la maison de vente.

L’expertise établie par William Noortman se fonde sur les caractéristiques techniques et picturales de la toile. La distinction entre l’oeuvre de Rembrandt et celle de ses élèves a souvent porté à confusion. En 1968, le Rembrandt Research Project (RRP) avait été créé sous l'égide de l'Organisation néerlandaise pour l'avancement de la recherche scientifique afin de répondre aux interrogations de ces expertises. Ces travaux avaient notamment révélé que « L'homme au casque d'or », exposé à la Gemäldegalerie de Berlin n’était pas l’œuvre de Rembrandt. (source : Associated Press)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque