Vendredi 6 décembre 2019

Le projet d’un musée Picasso à Aix en Provence acté par la mairie

lejournaldesarts.fr

Le 21 décembre 2017 - 429 mots

AIX-EN-PROVENCE (BOUCHES-DU-RHÔNE) [21.12.17] - La ville d’Aix-en-Provence vient d’acter la cession d’un ancien couvent à Catherine Hutin, belle-fille de Picasso et principale héritière du peintre. Objectif : un musée « Jacqueline et Pablo Picasso » d’ici trois ans et 500 000 visiteurs espérés.

C’est une délibération municipale qui tient sur 5 pages, mais qui pourrait marquer durablement la ville d’Aix-en-Provence. Le 13 décembre, le Conseil municipal a acté la cession du Couvent des Prêcheurs, ancien collège désaffecté depuis 2016, à la société Madame Z pour 11,5 millions d’euros.

C’est en fait le résultat de négociations engagées officiellement depuis juillet 2017 avec Catherine Hutin, fille de Jacqueline Picasso et belle-fille de Pablo Picasso, héritière principale du peintre. Propriétaire du château de Vauvenargues et de plus de 2 000 œuvres, elle cherchait depuis quelques années un lieu pour exposer de manière pérenne sa collection, le château de Vauvenargues ne se prêtant pas à une activité muséale.

Selon la délibération du conseil municipal aixois, les grandes lignes du projet de musée « Jacqueline et Pablo Picasso » semblent bien avancées. L’ancien couvent, d’une surface totale de 4 600 m2, abritera un musée dont le programme « offre 1500 m2 de surfaces d’expositions, 1000 m2 étant dévolus aux expositions permanentes (...) et 500 m2 dévolus aux expositions temporaires, celles-ci permettant à la création plastique contemporaine de se confronter à l’œuvre du maître. Mais aussi, le programme autorise la réalisation d’espaces d'accueil des publics, un centre de documentation sur l’artiste, mais aussi des ateliers de poterie et gravure ouvertes au plus large public. Enfin le programme permet la réalisation d’un auditorium de 200 places (...), d’une cafétéria et d’un restaurant et d’un espace de réserves pleinement sécurisé. »

Le couvent a été évalué par France Domaines à 12,2 millions d’euros, auquel il faut adjoindre le déambulatoire de l’église de la Madeleine estimé lui à 410 000 euros, qui faisait déjà partie de l’ancien collège. Le prix négocié de 11,5 millions d’euros, en-deçà de l’estimation, est justifié, selon la délibération du conseil municipal, par « un fort intérêt local » : l’objectif de fréquentation est fixé à 500 000 visiteurs par an.

Contactée par Le Journal des Arts, la mairie se refuse à tout commentaire avant la finalisation d’un accord. Les deux parties ont 6 mois pour signer un compromis de vente, et à compter de cette signature, de 3 ans pour l’ouverture du futur musée.

Une partie de la collection de Catherine Hutin a été montrée au public lors de l’exposition « Picasso » au Fonds Hélène et Edouard Leclerc à Landerneau cet été.

Légende photo

Le Couvent des Prêcheurs à Aix-en-Provence

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque