Samedi 15 décembre 2018

Le peintre-verrier Henri Guérin s’est éteint à l’âge de 80 ans

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 2 novembre 2009 - 213 mots

PARIS [02.11.09] – Peintre-verrier de renommée internationale, Henri Guérin est décédé le 24 octobre à Toulouse. Le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand salue « un maître et un novateur » , qui a permit la renaissance de l’art du vitrail en France.

Henri Guérin (1929-2009) a été l’un des peintres-verriers les plus prolixes de la seconde moitié du XXe siècle. Dès 1961, il s’est consacré au vitrail en dalle de verre et ciment, jouant avec la lumière et les couleurs dans plus de cinq cent lieux, en France comme à l’étranger.

Une rétrospective de son œuvre organisée en 2009 à l’Orangerie du Sénat aura permis d’appréhender toutes les facettes de cet artiste : encres de chines, gouaches, dessins aquarellés et tapisseries d’Aubusson éclairaient l’univers abstrait de cet homme qui voulait attraper la lumière.

Il venait d’achever un vitrail monumental pour la crypte de la Cathédrale de Chartres.

Le ministre Frédéric Mitterrand a rendu hommage à Henri Guérin : « A chaque réalisation, il s’est montré fidèle à cette lumière qu’il disait aimer depuis toujours et dont il aura été le grand poète inspiré » .

Une anthologie de ses textes vient de paraître : « De lumière et d’ombre » , aux Editions de la Revue de la Céramique et du Verre.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque