Jeudi 24 septembre 2020

Le Musée de l'érotisme ferme ses portes

Par Margot Boutges · lejournaldesarts.fr

Le 14 octobre 2016 - 247 mots

PARIS [14.10.16] - La collection du Musée de l'érotisme sera vendu aux enchères le 6 novembre. Le musée, installé à Pigalle depuis 1997, fermera ses portes le mois prochain.

Le Musée de l'érotisme a annoncé sa fermeture. Ce musée privé, qui se déploie sur cinq étages d'un immeuble de Pigalle à Paris, abrite depuis 1997 des pièces rassemblées par Joseph Khalifa et Alain Plumey, collectionneurs d'art érotique.

Si le musée ne nous a pas donné plus d'informations sur les raisons de sa fermeture, le service communication de la maison de vente Cornette de Saint Cyr, qui dispersera la collection du musée aux enchères, nous a indiqué que « le propriétaire du bâtiment a d'autres projets pour ce lieu. » Ce sont plus de 2 500 objets réunis en 650 lots qui seront proposés à la vente, sur des estimations allant de 30 à 8 000 €. Parmi les pièces proposées – d'origines géographiques très diverses et dont les objets les plus anciens remontent au XVIIIe siècle – on relève notamment des bustes Yoruba (Nigéria), des poteries Mochica (Pérou), des œuvres de l'artiste argentin Jack Vanarsky ou des dessins de Georges Wolinski. Tous ont pour point commun de revêtir une iconographie ou une signification érotique.

L'exposition d'avant-vente se déroulera au Musée de l'érotisme du 1er au 5 novembre, avant la fermeture définitive des portes de l'établissement. La vente aura lieu le 6 novembre à partir de 11h à la maison de vente Cornette de Saint Cyr dans le VIIIe arrondissement.

Légende photo

Le musée de l'érotisme, octobre 2016 © photo Margot Boutges pour LeJournaldesArts.fr

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque