Le Musée de Brooklyn veut rendre 4 500 pièces archéologiques précolombiennes au Costa Rica

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 5 janvier 2011 - 322 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [05.01.11] – Le Musée de Brooklyn cherche à rendre quelques 4 500 pièces archéologiques du Costa Rica. Il ne s’agit pas de pièces acquises illégalement, et le Costa Rica n’en a pas fait la demande, mais d’objets que le musée ne peut plus conserver à cause du manque de place dans ses réserves.

Alors que de nombreux musées doivent faire face à la recrudescence des demandes de restitutions d’œuvres d’art, le Musée de Brooklyn cherche lui depuis plusieurs années à se séparer d’une partie de ses collections. Le New York Times rapporte ainsi que l’établissement souhaite rendre au Costa Rica quelques 4 500 pièces archéologiques précolombiennes, alors même que le pays n’en a pas fait la réclamation et que le musée les a acquis en toute légalité.

Ces objets font partie des quelques 16 000 pièces archéologiques exportées du Costa Rica à la fin du XIXe siècle par Minor C. Keith, un magnat du chemin de fer. A cette époque le musée de Brooklyn ambitionnait de devenir un grand musée et de concurrencer le Metropolitan Museum de New York et s’était donc constitué d’importantes collections. Aujourd’hui le musée ne nourrit plus les mêmes ambitions et se trouve à l’étroit avec des réserves bien remplies. Au cours de la dernière décennie l’établissement a entrepris une restructuration de ses collections et a cédé certaines de ses pièces.

Il y a quelques années, le Musée de Brooklyn a décidé de ne conserver que 500 pièces de cette collection et d’en rendre 4 500 à leur pays d’origine. Le musée avait déjà contacté le Costa Rica mais sa proposition était restée sans réponse. Le musée avait par la suite proposé la collection à d’autres musées américains. Nouvellement sollicité le Musée national du Costa Rica vient d’accepter le cadeau mais n’a, pour l’instant, pas encore réussi à réunir les 59 000 dollars (environ 45 000 euros) nécessaires à l’emballage et à l’expédition des pièces.

Brooklyn Museum (2008) - Photographe Jim Henderson - Source Wikimedia

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque