Vendredi 6 décembre 2019

Le Moma et le Guggenheim peuvent conserver 2 Picasso contestés

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 4 février 2009 - 243 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [04.02.09] - Une querelle judiciaire opposant le MoMA et la fondation Solomon R. Guggenheim aux descendants du propriétaire de deux tableaux de Picasso s’achève en faveur des musées new-yorkais.

Le Garçon conduisant un cheval (1906) conservé au MoMA, et Le Moulin de la Galette (1900) de la fondation Solomon R. Guggenheim, resteront là où ils sont, rapporte Philip Boroff de Bloomberg. Les trois héritiers d’un banquier juif allemand mort en 1935, Paul von Mendelssohn-Bartholdy, qui détenait ces deux œuvres dans sa collection privée, avaient poursuivi les deux musées en justice et réclamé les tableaux, en vertu de l’illégitimité de leur vente.

Ils récusaient d’abord le don des œuvres du banquier à sa deuxième épouse en 1927 : d’après eux, il les aurait mises au nom de cette femme non juive pour les protéger, par crainte de devoir les céder à un gouvernement de plus en plus antisémite. Selon les musées, il s’agissait au contraire d’un cadeau de mariage. Ils affirmaient ensuite, que dans l’Allemagne de Weimar, les tableaux auraient été vendus sous la contrainte, au marchand d’art Justin Thannhauser et à William Paley, qui les ont légués au MoMA et à la fondation Guggenheim.

Les plaignants et les musées sont cependant parvenus à un accord dont les termes exacts ne sont pas connus. Les œuvres seront ainsi visibles par le public durant des générations.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque