Samedi 24 février 2018

Le Domaine de Kerguéhennec en régie directe

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 18 juin 2010

VANNES [18.06.2010] – Le Conseil général du Morbihan maintient son agenda. Après avoir sommé l’association qui gère le centre d’art logé dans le château de Kerguéhennec de quitter les lieux, il annonce à l’AFP qu’il compte poursuivre l’activité en régie directe.

Le Conseil général entend poursuivre l’activité du centre d’art logé dans le Château de Kerguéhennec dont il est propriétaire, mais souhaite changer de direction et de projet. Annick Guillou-Moinard, élue (UMP) du Conseil général a annoncé à l’AFP que le Département avait opté pour un statut en régie directe. Le projet d’un établissement public, un statut indépendant, semble donc abandonné. Le conflit entre le Conseil général et l’association porte en partie sur la programmation.

Le Château de Kerguéhennec est en pleine campagne bretonne, et sa fréquentation repose uniquement sur sa programmation. Alors que l’association privilégie des expositions ambitieuses et pointues, le Conseil général préfèrerait des expositions plus grand public. Il envisageait il y a peu d’en faire un centre Tal Coat. Alors que l’exposition Lionel Estève organisée par l’association dans les communs est annulée, une exposition du peintre hongrois aux couleurs fauves, Janos Ber se déroulera cet été dans le château, sous l’égide de la SEM qui gère les lieux. L’élue UMP n’exclut pas de reprendre, en CDD, une partie des effectifs de l’association, mais le sort du directeur Frédéric Paul semble scellé.

En savoir plus sur le centre d’art du domaine de Kerguéhennec

Légende photo

Château du Domaine de Kerguehennec (2007) - Photographe Larry Deyab - Licence Creative Commons 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque