Vendredi 30 octobre 2020

Le directeur du « Versailles moscovite » remercié pour dilapidation du patrimoine

Par Emmanuel Grynszpan, correspondant à Moscou · lejournaldesarts.fr

Le 8 juin 2015 - 383 mots

MOSCOU (RUSSIE) [08.06.15] – Le domaine national d’Arkhangelskoïe, à proximité de Moscou, est l’enjeu d’opérations immobilières complexes. Son directeur a été « démissionné » sous la pression du FPP, le parti de Vladimir Poutine.

Le conflit autour d’Arkhangelskoïé, un magnifique domaine classique construit dans les années 1790 par l'architecte français Jacob Guerne, a fait mercredi une nouvelle victime. Andreï Boussyguine, nommé il y a à peine deux ans, a été remplacé au pied levé par Vadim Zadorojny, un homme d’affaires propriétaire d’un musée militaire privé situé à un jet de pierre d’Arkhangelskoïé. Ancien vice-ministre de la Culture, Andreï Boussyguine a officiellement démissionné pour « raisons de santé ». Mais la « maladie » s’est déclarée au lendemain d’une manifestation contre la direction du musée organisée par le Front Populaire Panrusse, l’organisation politique personnelle du président russe, Vladimir Poutine. Le FPP a adressé au ministère de la Culture une requête exigeant que « soient prises des mesures immédiates pour sauver d’Arkhangelskoïé ». Les activistes s’insurgent contre la nouvelle conception de développement du palais-musée d’Arkhangelskoïé, qui comporte la construction d’immobilier commercial sur le territoire du patrimoine.

Situé à une vingtaine de kilomètres à l’ouest du cœur de Moscou, Arkhangelskoïé est un lieu de villégiature très apprécié. Il comprend un musée, des chapelles, un vaste parc et plusieurs palais. Après avoir appartenu aux familles aristocratiques Odoïevsky, Golitsyn et Youssoupov, Arkhangelskoïé a été nationalisé par les Bolcheviques, qui l’ont converti en lieu de repos pour militaires et sportifs. Il appartient aujourd’hui à l’Etat, qui cherche des mécènes pour restaurer le riche patrimoine sans user de fonds publics.

Arkhangelskoïé suscite convoitises et jalousies depuis près de 20 ans. A cela s’ajoute le formidable conservatisme des habitants locaux, instrumentalisés par les intérêts privés pour bloquer tout changement entrepris par un clan concurrent. Dans la ligne de mire du FPP, les projets du milliardaire Viktor Vekselberg, connu pour avoir ouvert un vaste musée Fabergé à Saint-Pétersbourg. Une société de Vekselberg prépare la construction de 20 bâtiments (hôtel, spa, restaurant, magasins, etc) sur une surface mordant le territoire d’Arkhangelskoïé. Boussyguine ayant contresigné le projet de Vekselberg début avril, il s’agit donc d’un revers pour le milliardaire et d’une victoire pour le clan des amateurs d’histoire militaire, dont font partie le nouveau directeur d’Arkhangelskoïé et le ministre de la Culture Vladimir Medinski.

Légende photo

Château construit dans les années 1790 par l'architecte français Jacob Guerne dans le domaine Arkhangelskoïé © Photo A.Savin - 2012 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque