Dimanche 25 février 2018

Le British Council ferme son antenne de Téhéran

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 6 février 2009

LONDRES (ROYAUME-UNI) [06.02.09] – Le British Council a annoncé la fermeture du centre de Téhéran à cause des pressions de l’autorité iranienne.

Après avoir suspendu ses activités en Russie, le British Council met un terme à ses activités en Iran. Depuis le mois de décembre, les tensions diplomatiques entre l’Iran et le Royaume-Uni ont fortement dégradé la situation des employés locaux. D’après le British Council, les autorités iraniennes auraient suggéré à la plupart d’entre eux de démissionner, et auraient confisqué les passeports de deux employés. « Les actes des autorités iraniennes sont inacceptables. Ils sont destinés à mettre la pression sur notre personnel avec la ferme intention de mettre fin à notre travail culturel et éducatif dans le pays», a dit Martin Davidson, directeur général du British Council.

Le British Council est une agence culturelle internationale qui a pour mission de développer les échanges artistiques, éducatifs et scientifiques entre le Royaume-Uni et les autres pays, afin de créer un dialogue pacifique. « Le travail du British Council est totalement apolitique : il est axé sur l’amélioration des relations entre nos deux pays par la promotion du respect et d’une compréhension mutuelle » a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères David Miliband. C’est ainsi que le British Council a réouvert ses portes à Téhéran en 2001. Il a organisé la première exposition d’art contemporain occidental et la première production théâtrale occidentale depuis la Révolution Islamique de 1978.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque