Mercredi 12 décembre 2018

L’art contemporain entre au château des Rothschild

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 avril 2010 - 458 mots

WADDESDON (ROYAUME-UNI) [07.04.10] – Lord Rothschild, 4e du nom, expose dorénavant l’art contemporain dans son domaine de Waddesdon. Une manière comme une autre d’attirer plus de visiteurs.

Lord Rothschild est déterminé à conserver Waddesdon Manor, le seul survivant du « style Rothschild ». Le domaine qui attire déjà plus de 350 000 visiteurs par an lance en cette année 2010 une nouvelle attraction : un programme d’exposition d’art contemporain.

La nouvelle a de quoi surprendre. On a du mal à imaginer des œuvres d’art contemporain dans ce château de style renaissance française qui regorge de tableaux, meubles, tapisseries et objets d’art anciens. La sensibilité du baron lui-même, un des plus grands mécènes et amateurs d’art, le porte plus vers les grands noms de la peinture, comme Chardin – un de ses tableaux a dernièrement été acquis par le baron – que vers les créateurs contemporains.

Cependant, le baron veut attirer plus de visiteurs dans son domaine, mais il est conscient qu’une trop forte affluence pourrait porter atteinte aux collections du manoir. Ainsi, il a envisagé de développer d’autres attractions dans les jardins et dépendances du domaine. L’ancienne écurie, convertie en une galerie d’art contemporain offre un nouvel espace et accueille en avril 2010 deux expositions de deux grands noms du design et de l’art contemporain.

D’une part, « Expérience de verre », une expo design de sculptures en verre des frères brésiliens Fernando et Humberto Campana – accompagnée d’une nouvelle monographie par Rizzoli et Albion - en collaboration avec des verriers de Murano. Un ensemble de meubles conçus par le duo est également présenté dans le manoir lui-même. D’autre part, Jeff Koons fait sa première apparition au manoir avec la présentation, dans la volière du domaine, de sa pièce « Cracked Egg (blue) » réalisée en 2006 appartenant à la série « Celebration ».

Lord Rothschild admet – non sans regret selon The Times – que l’art contemporain attire davantage de visiteurs en citant les exemples de Koons au château de Versailles ou encore Twombly au Louvre.

Quatrième baron Rothschild, Nathaniel Charles Jacob Rothschild – né en 1936 – un riche banquier et homme d’affaires britannique est l’héritier de la célèbre famille dont la fortune s’élève à 1,7 milliard de livres. Grand philanthrope, il a joué et joue toujours un rôle important dans le monde de l’art en Grande-Bretagne. Il a été successivement directeur de la National Gallery de Londres, président du National Heritage Memorial Fund et du British National Heritage Lottery Fund chargé de distribuer les produits de la loterie au secteur du patrimoine. Il a également été actif dans les projets de restauration de Somerset House et de la Spencer House, deux fleurons architecturaux londoniens.

En 1988, il hérite de Waddesdon Manor qu’il a depuis restauré et qu’il maintient ouvert au public.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque