Dimanche 29 novembre 2020

L'actualité des galeries

Par Vincent Delaury · L'ŒIL

Le 5 septembre 2017 - 837 mots

À Paris, en régions et dans le monde,
les expositions à voir dans les galeries et chez les antiquaires.

Parcours des mondes
Quartier Saint-Germain-des-Prés – Paris-6e
Du 12 au 17 septembre 2017
Depuis maintenant seize ans, « Parcours des mondes, les arts premiers et les arts asiatiques ont rendez-vous à Paris », manifestation à ciel ouvert, se déploie dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Au fil des ans, surpassant même Bruxelles, la foire parisienne dévolue exclusivement aux arts extra-européens est devenue numéro 1 dans la discipline. Pour sa 16e édition, elle accueille 63 marchands, soit 12 de moins qu’en 2016, parmi lesquels figurent 34 exposants étrangers. Les spécialistes internationaux d’art d’Afrique et d’Océanie (53), sont rejoints pour la troisième année consécutive par une poignée de marchands d’art asiatique. www.parcours-des-mondes.com

Afro
Galerie Didier Claes à la Galerie La Forest Divonne – Paris-6e
Du 12 au 17 septembre 2017
Le galeriste bruxellois a sélectionné 18 peignes de Côte d’Ivoire, essentiellement produits dans le quart sud-est du pays où est installé un groupe de populations Akan. Tous proviennent de la collection Deletaille (Bruxelles) et sont proposés pour des prix allant de 8 000 à 40 000 euros. Galerie La Forest Divonne, 12, rue des Beaux-Arts, Paris-6e, www.didierclaes.art

Batéké.
La collection Lehuard Galerie Abla et Alain Lecomte – Paris-6e
Du 12 au 17 septembre 2017
Trois ans après leur exposition « Batéké, les fétiches », composée de pièces issues de la collection de Raoul Lehuard, Abla et Alain Lecomte poursuivent leur exploration de cette partie de l’Afrique centrale, la région du bas Congo. Aussi, dévoilent-ils pour la première fois la collection du frère de Raoul, Claude Lehuard, à travers une cinquantaine d’objets, tous collectés entre 1924 et 1933. Galerie Abla et Alain Lecomte, 4, rue des Beaux-Arts, Paris-6e, www.alain-lecomte.net

Gilgian Gelzer
Galerie Jean Fournier – Paris-7e
Jusqu’au 21 octobre 2017
En attendant sa grande exposition à la Fondation Fernet-Branca de Saint-Louis pour l’hiver prochain, la Galerie Jean Fournier offre son troisième solo show au Suisse Gilgian Gelzer, né en 1951 à Berne. Une vingtaine de feuilles récentes (2014-2017), présentant des dessins travaillés à la mine de plomb et/ou au crayon de couleur (principalement rouge), laissent courir sur le papier une ligne dansante tracée par un artiste qui se laisse porter par un geste ample, voire gracile, et répétitif. Concernant ce beau travail graphique et poétique, les prix s’échelonnent de 1 800 à 10 000 euros.
« Gilgian Gelzer, Vers le rouge », Galerie Jean Fournier, 22, rue du Bac, Paris-7e, www.galerie-jeanfournier.com

Niki de Saint Phalle
Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois – Paris-6e
Jusqu’au 21 octobre 2017
Après « En joue ! Assemblages & Tirs (1958-1964) » en 2013, Georges-Philippe et Nathalie Vallois proposent, dans leurs deux espaces parisiens, leur seconde exposition consacrée à la plasticienne Niki de Saint Phalle (1930-2002), membre du Nouveau Réalisme. Une vingtaine de productions notoires des années 1960-1970, des célèbres Nanas aux étonnantes sculptures-reliefs, revisitent les clichés associés à la condition féminine. Les prix de ces pièces historiques, dont la plupart n’ont pas été montrées en France depuis plus de quinze ans, se situent entre 50 000 et 1 million d’euros. Un catalogue inédit, comportant les contributions d’Ann Hindry, Catherine Millet, Camille Morineau… permet de se replonger dans l’univers bariolé et baroque de cette artiste féministe politiquement engagée.
« Belles ! Belles ! Belles ! Les femmes de Niki de Saint Phalle », Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois, 33-36, rue de Seine, Paris-6e, www.galerie-vallois.com

Michael Flynn
Galerie de l’Ancienne Poste Toucy (89)
Jusqu’au 7 septembre 2017
Artiste irlandais né en 1947 en Allemagne, Michael Flynn aborde la céramique en sculpteur. Ses œuvres, groupes de personnages ou de bêtes imaginaires (parfois les deux), dansent sous les doigts du modeleur. Elles s’inscrivent dans la lignée du Carpeaux de La Danse et du Rodin de La Porte de l’enfer. Car tout, chez Flynn, est en mouvement, y compris la recherche de nouvelles textures et de nouvelles couleurs que l’artiste obtient en utilisant le grès ou la porcelaine avec différentes cuissons. Prix des œuvres : entre 1 900 et 8 500 euros.
« Michael Flynn. Le spectacle de la vie », Galerie de l’Ancienne Poste, place de l’Hôtel-de-Ville, Toucy (89), galerie-ancienne-poste.com

Lydie Arickx
Loo & Lou Gallery – Paris-3e et Paris-8e
Jusqu’au 28 octobre 2017
Poursuivant sa collaboration avec la plasticienne Lydie Arickx, initiée lors de la dernière Art Paris Art Fair, Loo & Lou Gallery présente dans ses trois espaces parisiens « La Gravité », une ample exposition monographique de l’artiste née en 1954. Non seulement cette manifestation donne à voir une trentaine de pièces récentes (prix compris entre 4 000 et 200 000 euros), alternant peintures monumentales et dessins minimalistes, où l’artiste fait surgir une matière organique oscillant entre légèreté et pesanteur, mais aussi un « work in progress », puisque Lydie Arickx viendra, quelques jours avant les vernissages, poursuivre sa série de dessins visibles depuis la rue.
« Lydie Arickx. La Gravité », Loo & Lou Gallery, Haut Marais et L’Atelier, 20, rue Notre-Dame-de-Nazareth, Paris-3e ; et George V, 45, avenue George V, Paris-8e, www.looandlougallery.com 

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°704 du 1 septembre 2017, avec le titre suivant : L'actualité des galeries

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque