Jeudi 12 décembre 2019

La vente du soir d’art impressionniste et moderne de Sotheby’s à New York en baisse de 74 % par rapport à 2008

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 mai 2009 - 249 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [07.05.09] – La vente du soir d’art impressionniste et moderne de Sotheby’s ouvrait la saison des ventes de printemps à New York. Estimé 81,5 millions de dollars, la vacation ne rapporte que 61,3 millions. En mai 2008, la vente rapportait 235,3 millions de dollars.

Sotheby's NYC %26copy; D.R.

Sotheby’s ouvrait dans la soirée du mardi 5 mai la saison des ventes de printemps à New York. La vente de 36 lots rapporte 61,3 millions de dollars (commissions acheteurs comprises) alors qu’elle était estimée à 81,5 millions. En mai 2008, la même vente proposait 52 lots et rapportait 235,3 millions de dollars. Soit une baisse de 74% en un an.

Les deux œuvres phares de la vente n’ont pas été vendues. La sculpture « Le Chat » de Giacometti, réalisée en 1959 et considérée comme une œuvre majeure de l’artiste, était estimée entre 16 et 24 millions de dollars. Un enchérisseur a essayé de l’obtenir pour un peu plus de 14 millions mais sans succès. Tobias Meyer, le commissaire-priseur de la vente, a déclaré l’œuvre invendue, rapporte Carol Vogel du New York Times.

La seconde déception concerne la peinture « fille de l’artiste à deux ans et demi avec un bateau » (1938) de Picasso. Estimée également entre 16 et 24 millions de dollars, l’œuvre n’a pas trouvé d’enchérisseur au-dessus de 12,5 millions de dollars. Cette œuvre figurait en couverture du catalogue. Elle était vendue par William Achenbaum, directeur du groupe hôtelier Gansevoort et victime de la fraude de Bernard Madoff.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque