Mardi 21 septembre 2021

La vente contestée par des photographes et la ministre de la Culture s’est déroulée avec succès

Par Alexandra Houël · lejournaldesarts.fr

Le 14 octobre 2013 - 537 mots

MARSEILLE [14.10.13] – La vente de photographies, de l’Agence Régionale du Patrimoine Provence-Alpes-Côte d’Azur, contestée par les auteurs des œuvres mises aux enchères, et la ministre de la Culture, a bien eu lieu malgré ces mobilisations. La quasi-totalité des photographies a trouvé acquéreur.

La vente des photographies de l’Agence Régionale du Patrimoine Provence-Alpes-Côte d’Azur, réalisées par cinq photographes de renommée internationale dans le cadre d’un projet soutenu par des financements publics, a eu lieu samedi 12 octobre 2013 à Marseille, malgré les nombreuses contestations qu’elle a entraînées.

Organisée par la maison de ventes Leclere, cette vente avait soulevé la colère des photographes dont les œuvres avaient été consignées. Au cours des derniers mois, ils se sont mobilisés pour la faire annuler en faisant appel notamment au ministère de la Culture et de la Communication qui a tenté d’apporter sa médiation, avant de demander la suspension de la vente. Les artistes faisaient notamment valoir que « les œuvres étaient issues de la commandes publique, et qu’à ce titre elles ne pouvaient pas être vendues à des tiers ne poursuivant pas les objectifs d’intérêt général qui avaient prévalu lors de cette commande. »

Ces photographies, qui ont été intégrées dans un ensemble de 230 clichés lors de la vente « Marseille en vue, un parcours photographique dans la ville et la Provence de 1850 à 2013 » avaient été commandées par l’Agence régionale du patrimoine PACA, une association de droit privé, en 2002 et 2006, dans le cadre d’un projet d’une valeur de 200 000 euros financé par des fonds publics. Les artistes sollicités (Massimo Vitali, Gabriele Basilico, Jordi Bernardo, John Davies et Bernard Plossu) ont réalisé un reportage photographique dédié aux « Monuments et Paysages » de la région.

L’association a justifié cette cession en invoquant de grandes difficultés financières, et qu’elle pouvait légalement disposer de ses biens.

Malgré un communiqué publié en dernier et vain recours la veille de la vente par Aurélie Filippetti, demandant notamment au président de l’association d’y surseoir, l’Etat n’a pas fait valoir son droit de préemption, et la vente programmée depuis des mois s’est déroulée sans incident.

Le commissaire-priseur en charge de la vente, Me Damien Leclère, a confié au Journal des Arts que la majorité des photographies de l’association a trouvé acquéreur. « La vente a très bien fonctionné, les œuvres de Massimo Vitali ont été les favorites » a-t-il précisé. Ses six tirages ont été vendus, avec une adjudication maximum de 17 000 euros pour « Hôtel Negresco, Nice ».

Discutant des motivations des acteurs de la contestation, il a indiqué qu’« aucun des protagonistes n’a pris la peine de saisir la justice, c’est bien la preuve qu’ils n’avaient aucun argument sérieux pour s’opposer à cette vente », avant d’ajouter que toute cette affaire avait fait « beaucoup de bruit pour rien. »

Même si le projet a été financé par des fonds publics, l’agence est une association de loi 1901, qui est de droit propriétaire des biens qu’elle acquière. Elle peut donc disposer de ses possessions comme elle l’entend. Dans les contrats passés avec les photographes, aucune clause n’interdisait leur revente ou ne restreignait leur utilisation ou destination. Il n’y avait donc effectivement aucun obstacle juridique à cette vente.

Légende photo

CLAUDE GONDRAN (1823-1913) - Bustes de Nicéphore Niepce et de Louis Jacques Mandé Daguerre, Aix-en-Provence, c.1860 Négatif sur verre au collodion. 20.8 x 26.8 cm. Le photographe Gondran, qui était également sculpteur, a voulu rendre hommage aux deux inventeurs de la photographie en créant ces deux bustes en fonte pour les installer dans le jardin de sa maison du Cours des Arts et Métiers à Aix-en-Provence - Estimation : 1 200 / 1 500 € - Vente Leclere du 12 octobre 2013 - source SVV Leclere

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque