Mardi 11 décembre 2018

La Tate retire les œuvres d’un artiste condamné pour délits sexuels

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 5 avril 2013 - 173 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [05.04.13] – La Tate a retiré de son catalogue en ligne les reproductions des œuvres de Graham Ovenden reconnu coupable de délits sexuels sur mineur par un tribunal britannique.

L’artiste britannique Graham Ovenden, soixante-dix ans, a été reconnu coupable de six chefs d'accusation « d'indécence » sur mineur et d’attentat à la pudeur commis au cours des années 1970-1980 par le tribunal pénal de Truro (Truro Crown Court). La Tate a aussitôt retiré les images de 34 de ses œuvres visibles sur son site Internet.

Les œuvres de l’artiste, qui représentent souvent de jeunes filles nues, ne peuvent plus être perçues de la même manière après ces controverses et la condamnation de l’homme selon le musée, comme le rapporte le Guardian.

Les 34 œuvres de l’artiste, gravures et sérigraphies, datant du début des années 1970 et acquises en 1975 par le musée, ne sont donc plus visibles en ligne, ni sur rendez-vous au musée. La Tate attend « davantage d’informations » de la part du tribunal, l’affaire étant toujours en cours.

Légende photo

La page avec les oeuvres, supprimées, de Graham Ovenden, sur le site du musée Tate Modern - Source www.tate.org.uk 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque