La Petite Sirène remplacée par une installation multimédia chinoise

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 mai 2009

COPENHAGUE (DANEMARK) [11.05.09] – Pendant la période où la Petite Sirène sera à l’Exposition universelle de Shanghai, deux œuvres chinoises prendront sa place au Danemark.

A l’occasion de l’Exposition Universelle de Shangaï en 2010, la statue de la Petite Sirène à Copenhague sera provisoirement échangée contre deux œuvres chinoises d’Ai Weiwei, rapporte le Copenhagen Post. D’après les rumeurs, l’installation de l’artiste Ai Weiwei consiste entre autre en une installation multimédia qui enregistre de manière simultanée des documents et articule les mouvements et les changements qui auront lieu nuit et jour pendant les longs mois d’absence de la sirène. Pour les nostalgiques de la sculpture originelle, une copie de la Petite Sirène faite en 1921 par la danoise Anna Marie Carl Nielsen sera placée à côté de la Bibliothèque Royale.

Cet échange culturel entre la Chine et le Danemark avait suscité un tollé auprès de la population danoise, très attachée à l’emblème du pays, qui lui reprochait principalement son coût et le fait de ne pas prendre en compte les attentes des touristes au Danemark. Un vote du Conseil municipal de Copenhague a finalement tranché en faveur du voyage de la célèbre statue ; la petite sirène sera le fleuron du pavillon danois de l’Exposition universelle de Shangaï en 2010.

Inspirée d’un conte d’Andersen, la statue de bronze d’Edvard Eriksen est installée sur son rocher depuis 1913. Maintes fois vandalisée, elle reste le symbole de la capitale du Danemark.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque