Vendredi 20 septembre 2019

La National Gallery de Londres acquiert les archives des marchands d’art Thomas Agnew & Sons

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 mars 2014 - 164 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [10.03.14] – La National Gallery de Londres a racheté à l’antiquaire récemment fermé Thomas Agnew & Sons l’intégralité de ses archives pour les mettre à disposition de la recherche.

Thomas Agnew & Sons a récemment fermé sa galerie, cédant ses importantes archives à la National Gallery de Londres pour la somme de 240 000 livres, environ 290 000 euros. Ces archives couvrent plus de 150 années de l’histoire de l’entreprise Thomas Agnew & Sons, créée en 1817 à Manchester. Elles rassemblent entre autres des livres de compte, agendas, journaux, et rend compte de manière détaillée des activités de la société et de ses diverses succursales (Londres, Liverpool, Paris, New York, Berlin).

La National Gallery offrira aux chercheurs un accès complet aux archives de l’entreprise Thomas Agnew & Sons. Le directeur du musée, Nicholas Penny, explique que « puisqu’il est le marchand d’art le plus influent de son temps, les informations contenues dans ces archives ont une valeur remarquable au niveau international. »

The National Gallery, Londres - © Photo Wayland Smith - 2011 - Licence CC BY-SA 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque